International
URL courte
22916
S'abonner

L'administration du Président américain a décidé de rediriger 25 millions de dollarsd’aide originellement destinée aux hôpitaux de Jérusalem-Est fournissant une assistanceà la population palestinienne. Une démarche qualifiée de «chantage politique» et de «décision honteuse»par les Palestiniens.

Donald Trump a ordonné la suppression d'une aide de 25 millions de dollars (soit plus de 21 millions d'euros) aux hôpitaux palestiniens de Jérusalem-Est.

Selon l'Associated Press, l'administration du présidentaméricain voudrait verser ces fonds «à d'autres projets prioritaires ailleurs». Le département d'État a indiqué qu'il souhaitait s'assurer que les fonds que les États-Unis versaient sous forme d'aide financière étaient «dépensés conformément aux intérêts nationaux américains et qu'ils étaient utiles aux contribuables américains». Le Département d'État n'a néanmoins pas précisé oùces fonds destinés aux Palestiniens seront désormais dirigés.

Le côté palestinien a immédiatement réagi à cette décision, l'Organisation de libération de la Palestine (OLP)dénonçant un «chantage politique» allant contre «la décence humaine et la morale».

«En supprimant des fonds vitaux pour des hôpitaux à Jérusalem-Est, comme l'hôpital Augusta Victoria et l'hôpital ophtalmologique Saint Jean, le gouvernement américain menace de provoquer l'instabilité et de nuire gravement à des milliers de patients palestiniens», a prévenu Hanane Achraoui, une responsable de l'OLP.

Les services du Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah, ont eux dénoncé une «décision honteuse».

Précédemment, Washington avait décidé d'annuler les 200 millions de dollars d'aide destinés aux Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza suite aux actions du Hamas.

L'Autorité palestinienne a rompu tout contact avec Washington depuis la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël début décembre, et refusedésormais aux États-Unis tout rôle de médiateur dans le processus de paix.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
hôpital, aide financière, Donald Trump, États-Unis, Palestine, Jérusalem-Est
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook