International
URL courte
8272
S'abonner

Un chef du groupe terroriste Al-Qaïda* a été éliminé ce dimanche dans une frappe aérienne réalisée au Yémen vraisemblablement par un drone américain.

L'un des chefs de file des terroristes d'Al-Qaïda* a été tué lors d'une attaque aérienne au Yémen, a affirmé ce dimanche la chaîne Sky News Arabia.

Le terroriste est mort dans le gouvernorat d'Abyan, dans le sud du pays, dans un raid effectué selon toute vraisemblance par un drone américain, a-t-elle précisé.

Le Yémen, pays d'origine de la famille d'Oussama ben Laden qui est issue de la région orientale désertique de l'Hadramaout, est depuis longtemps un repaire pour les membres d'Al-Qaïda* en raison de la faiblesse du pouvoir central et d'un grand nombre de lieux difficilement accessibles. Les terroristes ont commis de nombreux attentats et subversions visant des étrangers, des ambassades de pays occidentaux et leurs personnels, des forces de sécurité et des infrastructures, avant tout pétrolières.

Les extrémistes ont grandement renforcé leurs positions dans le contexte de troubles qui durent dans le pays depuis un an. Tentant de s'emparer de nouveaux territoires, ils ont lancé plusieurs attaques qui ont fait des centaines de morts. Ils ont intensifié une nouvelle fois leur activité après l'engagement, en mars 2015 sous le commandement de l'Arabie saoudite, d'une opération militaire contre les membres du mouvement Ansar Allah (branche politique des Houthis).

La guerre au Yémen a fait des milliers de morts, dont de nombreux civils depuis l'intervention il y a trois ans de la coalition militaire sous commandement saoudien pour repousser l'avancée des Houthis. Elle a provoqué la pire crise humanitaire du monde, selon des agences de l'Onu, et plus de huit millions de Yéménites sont aujourd'hui confrontés à des risques de famine.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Les vraies élites c’est nous», affirme Didier Raoult
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Tags:
raid, attaque, infrastructure, crise humanitaire, famine, émeutes, opération militaire, attentat, terrorisme, Sky News Arabia, Ansarullah, ONU, Al-Qaïda, Oussama ben Laden, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook