Ecoutez Radio Sputnik
    Commémorations après le meurtre d’un Allemand de 22 ans à Köthen, Allemagne

    Allemagne: une action anti-migrants après le meurtre d’un Allemand de 22 ans à Köthen

    © AFP 2018 Doerthe HEIN / dpa
    International
    URL courte
    15368

    Des groupes anti-migrants ont manifesté à la suite du meurtre d’un Allemand de 22 ans prétendument commis par deux Afghans dans la ville allemande de Köthen.

    En Allemagne, dans la ville de Köthen (land de Saxe-Anhalt), près de 500 personnes ont participé à la manifestation organisée après la mort d'un Allemand de 22 ans suite à une altercation avec des migrants afghans, annoncent les médias.

    Les manifestants n'ont scandé aucuns slogans et ne brandissaient pas de pancartes. Ils se sont dirigés vers le terrain de jeu où les faits ont eu lieu pour y déposer des fleurs.

    Selon le quotidien Bild, samedi soir, trois Afghans ont initié une dispute avec une Allemande. Deux passants, citoyens allemands, sont intervenus et une bagarre a éclaté, dont à l'issue, un des Allemands est mort à l'hôpital. Un arrêt cardiaque soudain est la cause du décès, a indiqué la police. Cela étant, d'abord, il a été informé que l'homme était mort d'une hémorragie cérébrale.

    Deux suspects de 18 et 20 ans ont été arrêtés.

    Parallèlement, une manifestation contre cette marche a été organisée par le parti Die Linke. Elle a réuni environ 50 personnes près de la gare de la ville. Il n'y a pas d'information sur un quelconque incident lors de ces manifestations.

    Dans la nuit du 26 août, dans la ville allemande de Chemnitz, un habitant de 35 ans est mort des suites de coups de couteau. Selon les autorités locales, des immigrés venus de Syrie et d'Irak figuraient parmi les participants à cette bagarre. Deux d'entre eux ont été arrêtés, un autre Irakien est recherché. Cet événement a provoqué des manifestations et des émeutes à Chemnitz.

    Lire aussi:

    Sous le feu des critiques, le chef de l’espionnage allemand forcé de démissionner
    Après les violences de Chemnitz, l’extrême-droite gagne du terrain en Allemagne
    «Merkel doit partir»: en Saxe, des manifestants réclament la démission de la chancelière
    Tags:
    meurtre, migrants, marche, manifestation, police, Die Linke, Köthen, Chemnitz, Saxe-Anhalt, Afghanistan, Syrie, Irak, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik