Ecoutez Radio Sputnik
    Un dragon

    La Chine, adversaire ou partenaire? Réponses divergentes entre Occidentaux et Russes

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    International
    URL courte
    290

    Pour votre pays, la Chine est-elle plutôt un adversaire ou un partenaire? Deux sondages menés pour Sputnik ont révélé que la population des pays occidentaux (la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis) considéraient majoritairement la Chine comme un adversaire, tandis que la majorité des Russes la voient plutôt comme un partenaire.

    La délégation chinoise est arrivée en force au Forum économique oriental qui se tient du 11 au 13 septembre à Vladivostok (Extrême-Orient russe). Selon deux nouveaux sondages menés par Ifop et «Opinion publique» pour Sputnik, la majorité des habitants de pays occidentaux (France, Allemagne, Royaume-Unis, États-Unis) ont plutôt tendance de considérer la Chine comme un concurrent de leur pays, tandis que la moitié des Russes la qualifient de «partenaire». 

    L’attitude envers la Chine en Russie est meilleure qu’en Occident
    © Sputnik .
    L’attitude envers la Chine en Russie est meilleure qu’en Occident

    En particulier, plus de la moitié des Français (56%) et des Américains (55%), 41% des Allemands et 40% des Britanniques pensent que la Chine est plutôt un concurrent de leur pays qu'un partenaire, tandis que pour 50% des sondés russes, la Chine est un partenaire de leur pays.

    Dans quatre pays occidentaux, les hommes qualifient plus la Chine de concurrente que les femmes: en France, 60% des hommes contre 52% des femmes, aux États-Unis 63% contre 48%, au Royaume-Uni 48% contre 32% et en Allemagne 48% contre 35%. En Russie, au contraire, les hommes plus que les femmes considèrent la Chine comme un partenaire: 54% des hommes contre 47% des femmes.

    En Occident, les personnes ayant plus de 35 ans considèrent la Chine comme un rival: 61% contre 43% en France, 64% contre 35% aux États-Unis, 45% contre 26% au Royaume-Uni, 42% contre 38% en Allemagne.

    En Russie, la situation s'inverse: les jeunes russes âgés de 18 à 30 ans plus que les personnes d'âge moyen et les personnes âgées considèrent la Chine comme partenaire de la Russie: 58% contre 41% parmi les personnes âgées de 46 à 60 ans, 49% parmi les personnes de plus de 60 ans et 51% parmi les personnes âgée de 31 à 45 ans.

    Le sondage a été réalisé par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) en France sur un échantillon de 1.013 personnes, en Allemagne (1.010), au Royaume-Uni (1.003) et aux États-Unis (1.007) entre les 9 et 20 août 2018. Au total, 4.033 personnes ont participé à ce sondage. Cette étude est représentative de la population selon les critères du sexe, de l'âge et de la répartition géographique. La marge d'erreur s'élève à 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%.

    Quant au sondage auprès de la population russe, il a été mené par l'organisation russe Fonds «Opinion publique» entre les 18 et 19 août 2018. 1.500 personnes ont participé au sondage.

    Pour rappel, le projet international d'étude de l'opinion publique Sputnik.Opinions a été lancé en janvier 2015, en partenariat avec les célèbres instituts Populus, Ifop et Forsa. Dans le cadre de ce projet, des sondages sont régulièrement menés dans les pays d'Europe et aux États-Unis sur des sujets sociaux et politiques d'actualité.

    Lire aussi:

    La Russie fait-elle partie de l’Europe? Les Européens donnent leur avis
    Un grand nombre d'Européens estiment que ce sont les USA qui s’ingèrent dans les élections
    Sanctionner l’UE pour coopération avec la Russie? L’Europe s’indigne
    Tags:
    attitude, sondage, Chine, France, Allemagne, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik