Ecoutez Radio Sputnik
    Le maréchal Khalifa Haftar

    Ministre libyen: les propos de Haftar sur l’Algérie sont «irresponsables»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    9192

    Dans un entretien téléphonique ce lundi 10 septembre, le ministre libyen des Affaires étrangères a déclaré à son homologue algérien que le gouvernement de son pays se démarquait totalement des propos tenus le 8 septembre dernier par le maréchal Khalifa Haftar qui menaçait l’Algérie de guerre, les qualifiants «d’irresponsables».

    Suite aux propos le 8 septembre dernier du maréchal Khalifa Haftar, menaçant l'Algérie de guerre suite à une incursion supposée de l'armée algérienne sur le sol libyen, le ministre libyen des Affaires étrangères dans le gouvernement d'union nationale, Mohamad Taher Siala, a appelé ce 10 septembre son homologue algérien Abdelkader Messahel pour l'assurer de l'attachement des autorités de la Libye au renforcement des relations bilatérales avec l'Algérie. C'est ce qu'a rapporté la télévison nationale algérienne (ENTV) dans son journal de 13 heures.

    Selon ENTV, le diplomate libyen «a qualifié les propos de Khalifa Haftar "d'irresponsables"». «Il a affirmé que les autorités libyennes sont attachées au renforcement des relations avec l'Algérie», a ajouté la télévision algérienne, en affirmant qu'«il a également loué le rôle joué par l'Algérie dans le cadre des efforts de l'Onu pour parvenir à une solution au conflit libyen».

    De son côté, le chef de la diplomatie algérienne a «rassuré» son homologue libyen, affirmant «qu'aucune déclaration ne peut porter atteinte aux relations fraternelles entre les deux pays», selon la même source. «Il a affirmé que l'Algérie poursuivra ses efforts en faveur d'une solution politique de la crise libyenne», a précisé ENTV.

    Pour rappel, dans une déclaration le 8 septembre à la chaine qatarie Al Jazeera, Khalifa Haftar avait accusé l'armée algérienne d'avoir fait incursion sur le sol libyen, menaçant d'entrer en guerre contre l'Algérie.

    «En temps de guerre, on ne permet à personne de s'approcher de nous. Les Algériens ont profité de l'occasion et ont pénétré sur le territoire libyen. J'ai envoyé le général Abdelkrim à Alger pour leur dire que ce qu'il s'est passé n'est pas fraternel», a déclaré le militaire libyen. Il a menacé de «déplacer en quelques instants la guerre en Algérie». Selon lui, les autorités algériennes lui ont assuré que «ce qui s'est passé était une démarche individuelle qui va se terminer dans une semaine».

    Lire aussi:

    Haftar vs l’Algérie: le porte-parole de l’armée libyenne remet les pendules à l’heure
    À coups de pastèques! Les Algériens répondent aux menaces du maréchal libyen Haftar
    Algérie-Libye: les dessous des déclarations belliqueuses du maréchal Haftar
    Tags:
    relations bilatérales, menaces, relations diplomatiques, guerre, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Abdelkader Messahel, Khalifa Haftar, Algérie, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik