International
URL courte
Crise dans les relations entre l’Église orthodoxe russe et le Patriarcat de Constantinople (9)
10343
S'abonner

Le synode de l'Église orthodoxe russe hors frontières a condamné la décision du patriarcat œcuménique de Constantinople de désigner deux de ses hiérarques comme exarques à Kiev.

Après que le patriarcat œcuménique de Constantinople a nommé deux de ses hiérarques, l'archevêque de Pamphylia Daniil (USA) et l'archevêque d'Edmonton Hilarion (Canada), comme exarques à Kiev, le synode de l'Église orthodoxe russe hors frontières s'est dit outré par cette démarche.

«Nous exprimons notre profonde indignation face à la violation flagrante des canons sacrés de l'Église orthodoxe de Constantinople», est-il dit dans la déclaration des évêques de l'Église orthodoxe russe hors frontières.

Selon les prélats, la décision d'envoyer ses exarques dans la juridiction canonique de l'Église orthodoxe ukrainienne sans trouver d'accord sur cette question avec le patriarche de Moscou et de toute la Russie, Cyrille, ainsi qu'avec le métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine Onoufri, est une «intrusion assez brutale et sans précédent» dans la juridiction canonique d'une Église église locale qui répond seule des fidèles orthodoxes qui y vivent.

Cette initiative «du patriarche Bartholomée et de ses frères, les prélats, est une menace pour l'unité de la sainte orthodoxie», indique la déclaration.

Le samedi 8 septembre, le synode de l'Église orthodoxe russe a exprimé sa protestation à la suite de la publication d'un communiqué annonçant la désignation de deux exarques du patriarcat de Constantinople à Kiev. Ces actions mènent dans une impasse les relations entre les Églises de Russie et de Constantinople et «constituent une réelle menace pour l'unité de l'orthodoxie mondiale». Le synode a précisé que l'entière responsabilité de ces actions anti-canoniques pèse uniquement sur le patriarche Bartholomée et sur ceux dans l'Église de Constantinople qui les soutiennent.

L'Église orthodoxe russe a promis de ne pas laisser les initiatives du patriarcat de Constantinople en Ukraine sans réponse.

Dossier:
Crise dans les relations entre l’Église orthodoxe russe et le Patriarcat de Constantinople (9)

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
indignation, décision, archevêque, invasion, nomination, Église orthodoxe russe, Patriarche Cyrille, Canada, Moscou, Kiev, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook