Ecoutez Radio Sputnik
    La Maison-Blanche, Etats-Unis

    La Maison-Blanche veut bannir les téléphones portables pour éviter les fuites

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    833

    Sur fond de multiples fuites d’informations au sein de l’administration américaine, la Maison-Blanche a pris la décision de durcir les règles d’utilisation des téléphones portables afin d’assurer la sécurité des données sensibles transmises aux employés.

    La Maison-Blanche vient d'introduire de nouvelles règles régulant l'utilisation des téléphones portables par ses employés, rapporte la chaîne de télévision CNN.

    Selon les informations de la chaîne, en janvier 2018, une interdiction d'avoir un téléphone portable dans les bureaux de la Maison-Blanche avait déjà été infligée aux employés. Ils étaient toutefois autorisés à utiliser les téléphones professionnels qui leurs avaient été distribués à cette occasion.

    Mais les employés n'avaient pas le droit d'utiliser leurs téléphones dans les salles où avaient lieu des réunions secrètes relevant du renseignement. Avant rentrer dans la salle, les employés étaient donc invités à laisser leurs portables dans des placards spécialisés.

    Néanmoins, compte tenu de multiples fuites d'informations relayées par les médias, les règles seront désormais plus strictes. Ainsi, les employés n'auront plus accès aux placards dédiés, ils auront l'obligation de laisser leurs téléphones portables derrière eux, dans leur bureau, avant de se rendre en réunion.

    Lire aussi:

    Un portable en prison, une arme illégale de socialisation?
    Maison-Blanche assiégée? L’utilisation de portables privés à l’intérieur bientôt interdite
    Ce qui cloche avec l’interdiction des portables dans les écoles françaises
    Tags:
    fuite, données, portable, sécurité, présidence américaine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik