Ecoutez Radio Sputnik
    Des supporters du club algérien USMA

    Convocation de l’ambassadeur d’Algérie en Irak: il s’agirait d’une fausse alerte

    © AP Photo / STR
    International
    URL courte
    360

    Contrairement à une annonce faite par certains médias irakiens, l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad n’a pas été convoqué par le ministère irakien des Affaires étrangères suite à l’incident des slogans en faveur de Saddam Hussein, scandés le 9 septembre dernier à Alger lors d’un match de football. Pour l’instant il n’y a aucune confirmation officielle.

    En fin d'après-midi ce lundi 10 septembre, l'ambassadeur d'Algérie en Irak n'avait reçu aucune convocation officielle de la part du ministère irakien des Affaires étrangères. C'est ce qu'a rapporté le journal Jeune Afrique, affirmant avoir contacté l'ambassade d'Algérie.

    «L'ambassadeur n'a pas été convoqué à l'heure où je vous parle. Nous avons appris la nouvelle sur les sites d'information», a affirmé le journal citant le chargé d'affaires de l'ambassade d'Algérie à Bagdad.

    Dans son édition de ce mardi 11 septembre, le site d'information ALG24 affirme que «selon nos informations, l'ambassadeur d'Algérie à Bagdad, Abdelkader Benchaa, est en vacances en Algérie depuis deux semaines». «Il n'a donc pas pu être convoqué au ministère irakien des Affaires étrangères contrairement à ce qu'affirmaient des médias locaux [irakiens, ndlr].».

    À ce moment, aucune déclaration officielle de la part des deux États n'a confirmé cette information.

    Pour rappel, le lundi 10 septembre, des médias irakien avaient annoncé que le ministère irakien des Affaires étrangères avait convoqué l'ambassadeur d'Algérie à Bagdad pour protester et demander des explications quant aux slogans, favorables à Saddam Hussein et d'autres anti-chiites, scandés par des supporters du club algérois USMA le 9 septembre à Alger, lors de la rencontre de ce dernier avec le club irakien des Forces Aériennes dans le cadre de la Coupe arabe des clubs champions.

    Pour l'instant, seul Mustapha Berraf, le président du Comité olympique algérien (COA), a réagi à cet incident. Selon un communiqué du COA, M. Berraf a appelé l'ambassadeur d'Irak à Alger pour lui exprimer ses «regrets» pour «le comportement inapproprié d'une partie du public», et l'a assuré «de sa solidarité avec le peuple irakien dans ces circonstances».

    Lire aussi:

    Quand la Chine remplit le vide du «net recul» de la coopération économique algérofrançaise
    Erdogan à Alger, pourra-t-il booster l’économie et régler les divergences géopolitiques?
    Protection des ambassades: après la décision de Paris vient le point d’honneur d’Alger
    Tags:
    relations bilatérales, relations diplomatiques, ambassadeur, Irak, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik