International
URL courte
10458
S'abonner

Des Casques blancs sont arrivés dans le gouvernorat syrien d'Idlib en vue de monter une provocation pour faire croire à l'emploi d'armes chimiques par les forces armées syriennes, a déclaré à Sputnik le défenseur des droits de l'Homme syrien Ammar Jamal.

Une trentaine de Casques blancs est arrivée dans le gouvernorat d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, pour y organiser des provocations simulant l'utilisation d'armes chimiques par l'armée syrienne, a déclaré à Sputnik le défenseur des droits de l'Homme syrien Ammar Jamal en ce mardi 11 septembre.

«Un groupe de représentants des Casques blancs comptant 30 membres est arrivé de Darkouch [petite ville frontalière dans le nord de la Syrie, ndlr] à un entrepôt à grains [du gouvernorat d'Idlib, ndlr] à bord d'ambulances immatriculées en Turquie», a-t-il indiqué.

Selon le défenseur des droits de l'Homme, les Casques blancs sont arrivés à Idlib mardi matin chargés de bidons d'un gaz non déterminé. À l'heure actuelle, les provocateurs se trouvent toujours dans l'entrepôt agricole.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a annoncé plus tôt que, selon des informations communiquées par des habitants d'Idlib, des prises de vues d'une provocation montée sur «l'utilisation» d'armes chimiques par l'armée syrienne avaient commencé dans la région. Les radicaux ont amené deux bidons d'une substance toxique chlorée à Jisr al-Choghour pour rendre la vidéo de la provocation plus «réaliste», a-t-il indiqué.

Toutes les vidéo-provocations doivent être remises dans la soirée aux rédactions des chaînes de télévision, a encore fait remarquer le Centre.

Des défenseurs des droits de l'Homme ont déclaré samedi dernier à Sputnik que les terroristes avaient engagé des membres de familles des hommes de Daech* pour tourner des scènes montées où des femmes et des enfants seraient présentés comme les victimes d'une attaque chimique de l'armée syrienne.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
attaque chimique, armes chimiques, gaz, ambulance, provocation, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Casques blancs syriens, Sputnik, Turquie, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook