Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de sécurité de l'Onu

    «Tâche» sur l’Onu? Les USA «déçus» par un nouveau rapport sur la Corée du Nord

    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    International
    URL courte
    10025

    L’ambassadrice américaine à l’Onu a fait part de l’indignation de Washington suite à la modification du rapport sur les sanctions contre Pyongyang qui, selon elle, avait été faite sous la «pression» de Moscou. Les États-Unis entendent convoquer une réunion d’urgence du Conseil de sécurité.

    Washington regrette que les experts du comité de sanctions 1718 du Conseil de Sécurité de l'Onu aient modifié leur rapport sur la Corée du Nord que la Russie n'avait pas initialement approuvé, a déclaré jeudi Nikki Haley, ambassadrice américaine auprès des Nations unies.

    «Nous sommes déçus que le groupe ait cédé à la pression russe en modifiant ce qui devait être un rapport indépendant. Cela constitue un dangereux précédent et une tâche sur l'important travail du Comité de sanctions», a-t-elle précisé.

    Selon John Degory, responsable de la mission américaine auprès de l'Onu, Washington entend convoquer le lundi 17 septembre une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu afin de discuter des modifications introduites pas la Russie.

    Fin août, l'ambassadeur russe auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia, avait annoncé avoir bloqué la procédure d'adoption de ce document puisque Moscou n'avait pas été d'accord avec certaines de ses dispositions.

    Dans la version initiale du rapport cité par l'AFP, les experts ont affirmé que la Corée du Nord avait dépassé en 2018 son quota d'importation de pétrole fixé par une résolution de 2017.

    Lire aussi:

    La séance de l’Onu «s’est transformée en séance sur la Russie au lieu de la Corée du Nord»
    Vassili Nebenzya est nommé ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de l’Onu
    Les USA «continueront à prendre des mesures défensives raisonnables» contre Pyongyang
    Tags:
    rapport, sanctions, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Vassili Nebenzia, Nikki Haley, Corée du Nord, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik