International
URL courte
4133
S'abonner

L’ambassade russe en Suisse a qualifiée d’«absurdes» les informations parues dans la presse, selon lesquelles deux espions russes présumés, soupçonnés de vouloir pirater un laboratoire suisse associé à l'enquête Skripal, auraient été arrêtés aux Pays-Bas et renvoyés en Russie.

L'ambassade russe en Suisse a rejeté les informations diffusées ce vendredi par le journal Tages Anzeiger selon lesquelles «deux espions russes» auraient tenté au printemps de pirater un laboratoire suisse lié à l'affaire Skripal.

«Nous considérons ce genre d'inventions comme tout bonnement absurdes, elles ne peuvent être qualifiées autrement que de nouvelle tentative d'attiser les humeurs russophobes», a indiqué la diplomatie russe sur son compte Facebook.

L'ambassade a qualifié la publication d'«intox», faisant remarquer qu'elle a parue six mois après le début de l'affaire Skripal.

À en croire le journal suisse Tages-Anzeiger, qui affirme avoir mené une enquête en collaboration avec le quotidien néerlandais NRC, les deux hommes auraient été interceptés à La Haye par le service de renseignement militaire néerlandais (MIVD) avant d'être renvoyés en Russie. Ces deux personnes sont notamment soupçonnées d'avoir voulu pénétrer dans le réseau informatique du laboratoire de Spiez, l'institut suisse pour la protection contre les menaces et les risques atomiques, biologiques et chimiques.

Lire aussi:

«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
Perquisition à l'IHU où officie le professeur Raoult
Tags:
espionnage, Pays-Bas, Suisse, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook