Ecoutez Radio Sputnik
    Idlib,un soldat syrien

    «Le nombre des habitants d’Idlib est exagéré par ceux qui veulent empêcher l’opération»

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    6220

    Face à l’imminence de l’opération de libération d’Idlib des terroristes, certains médias prétendent qu’environ quatre millions de personnes sont menacées par les hostilités dans ce gouvernorat syrien, dont il ne resterait bientôt plus grand-chose. Un journaliste turc sur le terrain a commenté la situation pour Sputnik.

    L'information selon laquelle la population du gouvernorat d'Idlib serait d'environ quatre millions d'habitants ne correspond pas à la réalité, le chiffre ayant été exagéré spécialement pour empêcher le lancement de l'opération de l'armée gouvernementale syrienne, a déclaré à Sputnik Ömer Ödemis, correspondant de la chaîne turque Tele 1 au Proche-Orient.

    «Plusieurs médias centristes montrent des vidéos des territoires désertiques dans le gouvernorat d'Idlib. Une partie de Jisr al-Choghour du côté de Lattaquié, ainsi qu'une partie d'Idlib du côté de Hama où la Russie et les autorités syriennes entendent ouvrir un corridor humanitaire ont été en bonne partie nettoyées suite aux bombardements de ces 10 derniers jours contre les positions des terroristes», a raconté l'interlocuteur de l'agence.

    Et de préciser que les frappes avaient commencé par les régions stratégiques, notamment du côté de Lattaquié pour éliminer les éléments terroristes essayant de s'infiltrer.

    «En 2010, c'est-à-dire avant la guerre, la population d'Idlib était de 164.000 habitants. Avec la ville de Jisr al-Choghour et les agglomérations, il s'agissait en tout d'environ 210.000 personnes. Aujourd'hui, bien des médias citent des chiffres qui frappent l'imagination par leur importance, mais ne correspondent pas du tout au nombre effectif des habitants dans la région. Qui plus est, ces chiffres ne cessent d'augmenté à vue d'œil. Il s'agissait d'abord de 2,5 millions, puis de 3 millions et maintenant de quelque 4 millions de personnes», a poursuivi le journaliste.

    Et de rappeler qu'il était question de zones pour la plupart montagneuses et convenant mal à l'habitation qui ne mesuraient que 6.000 km carrés.

    «Il n'y a tout simplement pas là suffisamment d'espace pour 4 millions de personnes. […]. Le nombre des habitants d'Idlib est exagéré par ceux qui veulent empêcher l'opération», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Lire aussi:

    Syrie: début de prises de vue d’une provocation montée sur «l’emploi» d’armes chimiques
    Une attaque aux drones contre des militaires syriens fait trois morts
    Député syrien: «Les forces armées sont résolues à libérer Idlib des terroristes»
    Tags:
    Idlib, population, médias, terrorisme, nettoyage, opération, Sputnik, Tele 1, Ömer Ödemis, Jisr al-Choghour, Hama, Proche-Orient, Lattaquié, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik