International
URL courte
9623
S'abonner

Washington est prêt à aider Kiev à combler ses lacunes en matière de défense et à livrer à l’Ukraine les armements nécessaires, a annoncé un représentant du département d’État.

Les États-Unis sont prêts à discuter avec l’Ukraine de ses besoins en matière de renforcement de sa capacité de défense et à régler cette question de façon commerciale, a annoncé samedi à Kiev le représentant spécial du département d’État pour l’Ukraine Kurt Volker.

«Le Président Obama interdisait les livraisons d’armes létales à l’Ukraine, on le fait aujourd’hui. Maintenant, nous sommes prêts à améliorer la capacité de défense de l’Ukraine. Certes, elle est devenue plus forte, mais certaines lacunes existent. Nous pouvons parler des domaines où ces lacunes sont présentes. Nous sommes prêts à discuter avec l’Ukraine de ces besoins», a-t-il déclaré, cité par la presse.

Et d’ajouter que Washington et Kiev travailleront sur cette question et que ce sera du pur business.

Rappelons qu’en 2018 l’Ukraine a reçu des armements, notamment létaux, du Canada, des États-Unis, de Lituanie et du Royaume-Uni, pour un montant allant au-delà des 40 millions de dollars. Cela étant dit, une série d’hommes politiques, surtout russes et européens, avaient mis en garde contre ces livraisons, craignant qu’elles ne mènent à une escalade du conflit dans le Donbass.

Lire aussi:

Ces départements qui pourraient être déconfinés avant les autres
Poutine conseille aux autres pays de ne pas «franchir la ligne rouge» avec la Russie
Poutine évoque les nouvelles armes bientôt en service opérationnel dans l’armée russe
«Il faudrait que Sheila se fasse vacciner»: le gouvernement cherche à disperser les doutes sur l’AstraZeneca
Tags:
business, conflit, livraisons, armes létales, défense, armements, Kurt Volker, Barack Obama, Donbass, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook