International
URL courte
9623
S'abonner

Washington est prêt à aider Kiev à combler ses lacunes en matière de défense et à livrer à l’Ukraine les armements nécessaires, a annoncé un représentant du département d’État.

Les États-Unis sont prêts à discuter avec l’Ukraine de ses besoins en matière de renforcement de sa capacité de défense et à régler cette question de façon commerciale, a annoncé samedi à Kiev le représentant spécial du département d’État pour l’Ukraine Kurt Volker.

«Le Président Obama interdisait les livraisons d’armes létales à l’Ukraine, on le fait aujourd’hui. Maintenant, nous sommes prêts à améliorer la capacité de défense de l’Ukraine. Certes, elle est devenue plus forte, mais certaines lacunes existent. Nous pouvons parler des domaines où ces lacunes sont présentes. Nous sommes prêts à discuter avec l’Ukraine de ces besoins», a-t-il déclaré, cité par la presse.

Et d’ajouter que Washington et Kiev travailleront sur cette question et que ce sera du pur business.

Rappelons qu’en 2018 l’Ukraine a reçu des armements, notamment létaux, du Canada, des États-Unis, de Lituanie et du Royaume-Uni, pour un montant allant au-delà des 40 millions de dollars. Cela étant dit, une série d’hommes politiques, surtout russes et européens, avaient mis en garde contre ces livraisons, craignant qu’elles ne mènent à une escalade du conflit dans le Donbass.

Lire aussi:

Dupond-Moretti répond aux magistrats qui qualifient sa nomination de «déclaration de guerre»
Darmanin a «les gènes de la trahison», Jacob appelle Macron à «se méfier»
Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Tags:
business, conflit, livraisons, armes létales, défense, armements, Kurt Volker, Barack Obama, Donbass, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook