International
URL courte
31365
S'abonner

Il est possible qu’une base militaire permanente américaine voie le jour en Pologne. Comme l’estime un politologue russe, pour le statut de «principal allié des Américains en Europe», Varsovie est prêt à renoncer à sa souveraineté militaire.

En visite aux États-Unis, le ministre polonais de la Défense nationale Mariusz Blaszczak n’a pas exclu qu’une base militaire permanente apparaisse dans son pays, qualifiant cette capacité de «concrète et réelle». Et, selon lui, la rencontre du groupe de travail des deux pays en charge des questions de défense ne fait qu’en témoigner, relate la chaîne RT.

«Si cette chance n’existait pas, tout se serait terminé par des discussions générales. Quant à nous, nous parlons de détails», a-t-il déclaré, commentant les perspectives du déploiement d’un contingent permanent américain dans son pays.

Et de rappeler que la Pologne était prête à débloquer des fonds nécessaires à la construction de cette base. Cette question avait déjà été soulevée auparavant. Alors, les autorités avaient évoqué le montant de deux milliards de dollars.

Commentant ces propos, le directeur de l’Institut international des États modernes, Alexeï Martynov, attire l’attention, dans son commentaire à RT, sur le fait que Varsovie est prêt à investir un montant important dans ce projet, bien que la Pologne soit un pays bénéficiant de dotations de l’UE.

Selon lui, les actuelles autorités polonaises ferment les yeux sur l’existence de problèmes économiques dans le pays et ne veulent qu’appliquer «la ligne américaine».

«L’été dernier, Donald Trump s’est rendu en Pologne dans le cadre de sa tournée européenne. Il est intervenu pendant une demi-heure devant les Polonais sur une place, est parti et a apparemment oublié. Mais ce qu’il leur a dit- que la Pologne est désormais le principal allié des États-Unis en Europe-, les Polonais ne l’ont pas oublié […] et sont désormais prêts à payer de leurs propres frais une base américaine plein format. Il n’y a donc rien d’étonnant dans les propos du ministre», a-t-il indiqué.

Il souligne que «la Pologne renonce à sa souveraineté militaire qui fait partie de la souveraineté étatique».

«Elle est en outre prête à renoncer à beaucoup d’autres choses et j’ignore où cela pourrait conduire le pays», a-t-il conclu.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
base militaire US, financement, défense, Mariusz Blaszczak, Pologne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook