Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Pyongyang violerait-il les sanctions de l’Onu?

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    16019

    L’Onu soupçonnerait Pyongyang d’avoir violé les sanctions économiques imposées en 2017 en fournissant des armes à des zones de conflit et en expédiant du charbon vers la Chine.

    Un groupe d'experts de l'Onu a soupçonné la Corée du Nord de vendre des armes à la Syrie, au Yémen, à la Libye et à d'autres pays, serait-il indiqué dans un rapport confidentiel cité par The Wall Street Journal.

    Le document, selon le journal, présente des violations par Pyongyang des sanctions économiques qui lui avaient été imposées, notamment sous forme de livraisons d'armes à des zones de conflit à travers le monde. Les experts auraient également constaté une augmentation massive des importations de carburant par le biais de transferts impliquant des navires russes et chinois. Le rapport citerait également de nombreux exemples d'expéditions de charbon de la Corée du Nord vers la Chine.

    Ces violations rendraient inefficaces les sanctions de l'Onu imposées en 2017, selon The Wall Street Journal.

    La Chine et la Russie ont rejeté les accusations américaines selon lesquelles elles n'appliqueraient pas pleinement les sanctions américaines imposées à la Corée du Nord. Pyongyang conteste la légalité de ces sanctions.

    Washington, mécontent de la position russe, a convoqué pour le 17 septembre une session extraordinaire du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Corée du Nord.

    Lire aussi:

    La séance de l’Onu «s’est transformée en séance sur la Russie au lieu de la Corée du Nord»
    L’Onu révèle comment Pyongyang parvient à se jouer des sanctions internationales
    Donald Trump durcit les sanctions US contre la Corée du Nord
    Tags:
    armements, sanctions, ONU, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik