Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin de Moscou

    Moscou: les suspects de l'affaire Skripal ne sont aucunement liés à Poutine ou au Kremlin

    © Sputnik . Aleksei Druzhinin
    International
    URL courte
    Affaire Skripal (127)
    13242

    Les deux Russes qui ont été identifiés par Londres comme les principaux suspects dans l'affaire de l'empoisonnement de l'agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov, n'ont rien à avoir ni avec Poutine, ni avec le Kremlin, selon le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

    Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov, les deux Russes désignés par les autorités britanniques comme les grands suspects dans l'affaire de l'empoisonnement de l'agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, n'ont aucun rapport avec le Président Poutine, a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

    «C'est que ni Petrov, ni Bochirov n'ont de lien avec Vladimir Poutine», a-t-il indiqué dans une émission diffusée ce dimanche par la chaîne de télévision Rossiya 1 dans l'Extrême-Orient russe.

    Il a précisé que les deux hommes n'avaient, en outre, aucun rapport avec le Kremlin.

    Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov ont été identifiés par Londres comme les principaux suspects dans l'affaire de l'empoisonnement à Salisbury de l'agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia. Ceux-ci ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, avait accusé Moscou d'être derrière leur empoisonnement.

    La Russie a toujours démenti les allégations de Londres. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down avaient reconnu ne pas être en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans la tentative d'assassinat. Le gouvernement russe a à plusieurs reprises demandé à Londres de lui permettre de participer à cette enquête.

    Dossier:
    Affaire Skripal (127)

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Une explosion se serait produite dans une raffinerie en Espagne (images)
    «Julian Assange est torturé, notre crainte est qu’il meure en prison»
    Tags:
    enquête, tentative d'assassinat, agent innervant, suspect, empoisonnement, Kremlin, Rossiya 1, Sergueï Skripal, Ioulia Skripal, Alexandre Petrov, Rouslan Bochirov, Theresa May, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Porton Down, Londres, Moscou, Extrême-Orient, Salisbury, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik