Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Donald Trump accuse Hillary Clinton de collusion avec Moscou

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    14265

    Dimanche, en critiquant l'enquête de Robert Mueller sur la présumée ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016, Donald Trump a accusé sur son Twitter Hillary Clinton de collusion avec la Russie.

    Donald Trump a accusé dimanche Hillary Clinton de complot avec la Russie lors de la présidentielle américaine de 2016.

    «La chasse aux sorcières illégale du [procureur spécial Robert, ndlr] Mueller se poursuit pour détecter un crime. Il n'y a jamais eu de collusion avec la Russie, sauf dans la campagne de Clinton. Donc, les 17 Démocrates en colère cherchent ce qu'ils peuvent trouver. C'est très injuste et mal pour le pays. De plus, c'est interdit par la loi!», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    ​Le chef d'État américain s'est abstenu de commentaires supplémentaires.

    Plus tôt aujourd'hui, le locataire de la Maison-Blanche avait qualifié cette «chasse aux sorcières» de manœuvre politique du Parti démocrate dans la perspective des prochaines élections intermédiaires. Sans elle son soutien dans les sondages (39%, selon le portail FiveThirtyEight) serait de 25 points plus élevé, est convaincu M.Trump.

    L'enquête sur la présumée ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et les prétendus liens entre la campagne de Trump et la Russie est menée par le procureur spécial Robert Mueller et le Congrès américain. Auparavant, M.Mueller était arrivé à la conclusion qu'il n'y avait pas eu de collusion entre l'équipe électorale de Trump et le gouvernement russe.

    Lire aussi:

    Un policier à terre place de la République, un pompier lui prodigue un massage cardiaque
    Sentinelle, drones, LBD… L’acte 19 des Gilets jaunes sous étroite surveillance à Paris
    Acte 19 des Gilets jaunes: une femme âgée blessée sérieusement à Nice (images)
    Tags:
    campagne présidentielle, élection présidentielle, président, accusations, ingérence, Hillary Clinton, Donald Trump, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik