International
URL courte
Accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib (19)
224015
S'abonner

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré qu'il n'y aurait pas d’opération à Idlib et que les détails d'un mémorandum sur la désescalade seraient concertés prochainement avec la partie syrienne.

Il n'y aura pas de nouvelle opération militaire à Idlib, a déclaré ce lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Les points d'un mémorandum sur la désescalade à Idlib seront concertés avec la partie syrienne au cours des prochaines heures, a-t-il ajouté.

Il a répondu par l'affirmative à la question des journalistes demandant si c'était vrai qu'il n'y aurait pas d'opération militaire à Idlib.

«Nous allons concerter au cours des prochaines heures toutes les positions qui sont exposées dans le document», a encore indiqué Sergueï Choïgou évoquant l'approbation de la partie turque.

Vladimir Poutine a annoncé à l'issue de sa rencontre avec Recep Tayyip Erdogan à Sotchi qu'ils s'étaient accordés sur la création d'une zone démilitarisée le long de la ligne de démarcation entre les groupes d'opposition et les forces syriennes dans le gouvernorat d'Idlib. Ainsi, Moscou et Ankara ont décidé de mettre en place vers le 15 octobre prochain, le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés, une zone démilitarisée large de 15 à 20 kilomètres.

Le Président russe a également évoqué d'autres arrangements auxquels ils sont parvenus. Ainsi, vers le 10 octobre, il est prévu de réaliser, à l'initiative de Recep Tayyip Erdogan, le retrait de cette zone des armes lourdes, des chars, des lance-roquettes multiples et des mortiers de tous les groupes d'opposition».

Dossier:
Accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib (19)

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
Idlib, retrait d'armes, zone démilitarisée, désescalade, mémorandum, opération militaire, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Sergueï Choïgou, Russie, Turquie, Ankara, Moscou, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook