International
URL courte
3390
S'abonner

Lors de leur visite de l’École d’ingénierie électromécanique irakienne, des Grenadier Guards britanniques déployés en Irak ont examiné des chars T-90S et se sont avec plaisir photographiés avec ces blindés de fabrication russe.

Des militaires britanniques déployés en Irak se sont faits photographier avec des chars T-90S de l'armée irakienne, annonce le journal Rossiyskaya Gazeta.

«Le quartier général du groupement tactique a été invité à l'École d'ingénierie électromécanique en Irak pour voir leurs nouveaux chars russes T-90. N'étant pas de ceux qui manquent une belle occasion de prendre une photo, nous avons eu quelques bonnes photographies de groupe», ont écrit les Grenadier Guards sur leur compte Twitter.

​L'intérêt des Britanniques pour ces chars n'étonne pas. À l'heure actuelle, ce sont les blindés les plus avancés de tous les chars exportés par la Russie. Selon Rossiyskaya Gazeta, le T-90S est supérieur au britannique Challenger 2, dont une modernisation radicale est discutée depuis une vingtaine d'années.

Grâce à leur armement composé d'un canon de 125 mm et de deux mitrailleuses de 12,7 et 7,62 mm, ces véhicules sont capables de détruire presque tout. Des caméras thermiques leur permettent d'agir à toute heure.

Le système de protection du T-90S est aussi bien que son armement. Ce char est doté d'une protection améliorée sur les côtés et devant. De plus, des écrans de fumée automatiques et des blindages espacés protègent l'équipage. Ce dernier travaille dans des conditions conformables grâce à un système de climatisation.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
photo, militaires, char, Challenger 2, T-90, Russie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook