Ecoutez Radio Sputnik
    Yuans et dollar

    200 milliards de dollars de produits chinois frappés par les taxes de Washington

    © REUTERS / Jason Lee
    International
    URL courte
    11815

    Donald Trump a annoncé la taxation de 200 milliards de dollars (170 milliards d'euros) d'importations chinoises à partir de lundi prochain. Le taux des nouveaux droits de douane sera de 10% dans un premier temps pour monter ensuite à 25% d'ici la fin de l'année.

    Donald Trump a frappé. Le Président américain menaçait depuis des semaines de mettre en place de nouveaux tarifs douaniers contre la Chine, et l'a finalement fait: 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires seront taxés à 10%  dès lundi prochain.

    «Les tarifs douaniers prendront effet le 24 septembre et s'élèveront à hauteur de 10% jusqu'à la fin de l'année. Le 1er janvier, les taxes douanières seront portées à 25%», a-t-il expliqué dans un communiqué transmis par la Maison-Blanche.

    Dans le même temps, M.Trump n'a pas exclu l'imposition d'une nouvelle vague de droits de douane: si la Chine riposte en visant l'agriculture ou l'industrie américaines, il passera à «la phase trois» et taxera 267 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires.

    Le vice-Premier ministre chinois Liu He a convoqué une réunion mardi matin pour discuter de la réponse du gouvernement à la décision américaine, rapporte l'agence Bloomberg.

    Jusqu'à présent, les États-Unis avaient imposé depuis début juillet des droits de douane à 25% sur 50 milliards de dollars de produits chinois (en deux étapes) pour faire pression sur la Chine afin qu'elle modifie radicalement sa politique en matière de commerce, de transferts de technologie et de subventions aux industries de haute technologie.

    La Chine a riposté en taxant le même montant d'importations américaines.

    Lire aussi:

    Pékin impose des taxes douanières pour 16 milliards de dollars de biens américains
    Guerre commerciale: Pékin claque la porte au nez de Washington
    Mike Pompeo dresse le tableau de la Chine après sa défaite dans la «guerre commerciale»
    Tags:
    taxation, importations, Donald Trump, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik