International
URL courte
114
S'abonner

À en croire Bill Gates, le Président américain n'adhèrerait à une idéologie fixe que «dans très peu de domaines» et se montrerait très réceptif aux idées nouvelles.

Donald Trump est «ouvert d'esprit» et prête l'oreille aux avis extérieurs en ce qui concerne l'octroi d'une assistance financière américaine envers des pays étrangers, estime le fondateur de Microsoft, Bill Gates.

Dans un entretien accordé au journal britannique The Guardian, il a souligné que le locataire de la Maison-Blanche était très réceptif aux idées nouvelles, «en particulier si elles sont à la source de nouvelles manières de faire».

D'après lui, le dirigeant américain aurait fini par accepter la position de son secrétaire à la Défense, James Mattis, qui insistait sur l'importance du «soft power» dans la politique internationale américaine.

«Une des choses que l'on peut dire, que ce soit positif ou négatif, c'est qu'il ne s'attache à une idéologie fixe que dans très peu de domaines», souligne le fondateur de Microsoft.

Auparavant, M.Gates avait fait savoir qu'il avait refusé d'occuper le poste de conseiller scientifique à la Maison-Blanche qui lui avait été proposé par le Président Trump.

Lire aussi:

Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Tags:
États-Unis, Donald Trump, Bill Gates, James Mattis, présidence américaine, Microsoft, soft power, aide
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook