International
URL courte
Gazoduc Turkish Stream (104)
9421
S'abonner

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a demandé à Vladimir Poutine de réfléchir à la possibilité de prolonger le gazoduc Turkish Stream jusqu'à la Hongrie et au-delà.

La Hongrie souhaite que le gazoduc Turkish Stream soit prolongé jusqu'à son territoire et même au-delà de ce dernier, a déclaré ce mardi le Premier ministre hongrois Viktor Orban à l'issue de son entretien avec le Président russe Vladimir Poutine.

«Tout le monde le sait, la Hongrie veut qu'un gazoduc soit posé dans sa direction depuis le sud, et nous souhaitons également qu'il soit prolongé via le territoire hongrois. Ce serait une excellente occasion pour la Hongrie, et j'ai demandé à monsieur le Président de réfléchir sérieusement à cette possibilité», a fait savoir M.Orban.

Le projet de gazoduc Turkish Stream prévoit la construction de deux conduits d'une capacité de 15,75 milliards de m3 chacun. Un conduit est destiné à transporter de l'or bleu en Turquie et l'autre devrait alimenter l'Europe du Sud et du Sud-Est.

Fin mai dernier, le Premier ministre bulgare Boïko Borissov avait déclaré que Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan s'étaient prononcés en faveur de l'idée de prolonger le gazoduc Turkish Stream vers l'Europe, à travers le territoire de la Bulgarie.

Dossier:
Gazoduc Turkish Stream (104)

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
gaz, énergie, gazoduc, Turkish Stream, Vladimir Poutine, Viktor Orban, Russie, Turquie, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook