Ecoutez Radio Sputnik
    Lockheed Martin F-22 Raptor

    Pourquoi Washington ne veut-il pas reprendre la fabrication du F-22 Raptor?

    © AFP 2018 JUNG YEON-JE
    International
    URL courte
    11182

    La défense américaine a abandonné l’idée de reprendre la fabrication du chasseur de cinquième génération F-22 Raptor en raison de son coût élevé et de ses imperfections technologiques. Washington entend accélérer ses achats de F-35 et se concentrer sur le développement d’un avion de sixième génération, indique The National Interest.

    F-22 Raptor
    © AP Photo / Kamran Jebreili
    Washington se prépare au réarmement à grande échelle de sa Force aérienne. Les chasseurs modernisés de quatrième génération F-15X Eagle, mais également les avions de cinquième génération F-22 Raptor, ne feraient pas partie de ce projet, annonce The National Interest.

    Selon la secrétaire à la Force aérienne des États-Unis, Heather Wilson, citée par The Defense News, à l'heure actuelle 80% des forces aériennes armées américaines sont représentés par des engins de quatrième génération, les appareils de cinquième génération ne formant que 20% du total. Le Pentagone entend augmenter la part de ces derniers à 50%.

    Toutefois, Washington ne reprendra pas la fabrication des F-22, interrompue en 2011 à cause du prix excessivement élevé de ces appareils, indique la revue. Selon elle, les dépenses ponctuelles d'une reprise de ce projet seraient entre 7 et 12 milliards de dollars (6 et 10 milliards d'euros). Cela étant, chaque nouvel avion coûterait 206 à 216 millions de dollars (176 à 185 millions d'euros). À titre de comparaison, le F-35 est moins cher, bien que cet avion soit sensiblement plus avancé et moderne que son prédécesseur.

    Eh dehors des problèmes de coûts, il y a une question de temps, indique l'auteur de l'article. Les livraisons des F-22 ne pourraient être lancées qu'au milieu des années 2020. D'ici là, cet avion sera avancé par les projets russes et chinois, non seulement par les avions eux-mêmes, mais également par les moyens de lutte antiaérienne, y compris les systèmes S-400 et HQ-9.

    Ainsi, la défense américaine estime que les F-22 correspondent aux tâches actuelles mais ne répondent pas aux exigences de l'avenir. Ainsi, les ressources et les moyens dont dispose Washington devront être investis dans l'achat de F-35 et dans l'élaboration d'un chasseur de sixième génération dans le cadre du projet Penetrating Counter Air, conclu The National Interest.

    Le F-22 est devenu le premier un avion de chasse de cinquième génération, dont les premiers essais ont eu lieu en 1997. Ce modèle était tellement révolutionnaire pour l'époque que Washington en a interdit l'exportation par une loi fédérale. Les forces aériennes des États-Unis ont commencé à s'équiper de cet appareil en 2005 et sa production en série s'est poursuivie jusqu'en 2011. En tout, 195 exemplaires de F-22 Raptor ont été livrés à l'armée américaine, y compris des modèles de tests.

    Le chasseur est équipé d'un canon automatique M61 Vulcan, de missiles air-air et de bombes guidées. Il peut atteindre une vitesse maximale de 2.410 km/h, et son rayon d'action est de près de 3.000 km.

    Lire aussi:

    La course aux chasseurs de 5e génération que se livrent les puissances militaires (photos)
    Su-57 vs F-35: qui est le moins cher et possède la meilleure manœuvrabilité?
    L’avion de chasse F-15X devrait recevoir un nombre record de missiles
    Tags:
    défense antiaérienne, avion, chasseur, HQ-9, S-400, F-15C Eagle, F-35 Lightning II, F-22 Raptor, US Air Force, Pentagone, Heather Wilson, Chine, Russie, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik