International
URL courte
11192
S'abonner

La défense américaine a abandonné l’idée de reprendre la fabrication du chasseur de cinquième génération F-22 Raptor en raison de son coût élevé et de ses imperfections technologiques. Washington entend accélérer ses achats de F-35 et se concentrer sur le développement d’un avion de sixième génération, indique The National Interest.

F-22 Raptor
© AP Photo / Kamran Jebreili
Washington se prépare au réarmement à grande échelle de sa Force aérienne. Les chasseurs modernisés de quatrième génération F-15X Eagle, mais également les avions de cinquième génération F-22 Raptor, ne feraient pas partie de ce projet, annonce The National Interest.

Selon la secrétaire à la Force aérienne des États-Unis, Heather Wilson, citée par The Defense News, à l'heure actuelle 80% des forces aériennes armées américaines sont représentés par des engins de quatrième génération, les appareils de cinquième génération ne formant que 20% du total. Le Pentagone entend augmenter la part de ces derniers à 50%.

Toutefois, Washington ne reprendra pas la fabrication des F-22, interrompue en 2011 à cause du prix excessivement élevé de ces appareils, indique la revue. Selon elle, les dépenses ponctuelles d'une reprise de ce projet seraient entre 7 et 12 milliards de dollars (6 et 10 milliards d'euros). Cela étant, chaque nouvel avion coûterait 206 à 216 millions de dollars (176 à 185 millions d'euros). À titre de comparaison, le F-35 est moins cher, bien que cet avion soit sensiblement plus avancé et moderne que son prédécesseur.

Eh dehors des problèmes de coûts, il y a une question de temps, indique l'auteur de l'article. Les livraisons des F-22 ne pourraient être lancées qu'au milieu des années 2020. D'ici là, cet avion sera avancé par les projets russes et chinois, non seulement par les avions eux-mêmes, mais également par les moyens de lutte antiaérienne, y compris les systèmes S-400 et HQ-9.

Ainsi, la défense américaine estime que les F-22 correspondent aux tâches actuelles mais ne répondent pas aux exigences de l'avenir. Ainsi, les ressources et les moyens dont dispose Washington devront être investis dans l'achat de F-35 et dans l'élaboration d'un chasseur de sixième génération dans le cadre du projet Penetrating Counter Air, conclu The National Interest.

Le F-22 est devenu le premier un avion de chasse de cinquième génération, dont les premiers essais ont eu lieu en 1997. Ce modèle était tellement révolutionnaire pour l'époque que Washington en a interdit l'exportation par une loi fédérale. Les forces aériennes des États-Unis ont commencé à s'équiper de cet appareil en 2005 et sa production en série s'est poursuivie jusqu'en 2011. En tout, 195 exemplaires de F-22 Raptor ont été livrés à l'armée américaine, y compris des modèles de tests.

Le chasseur est équipé d'un canon automatique M61 Vulcan, de missiles air-air et de bombes guidées. Il peut atteindre une vitesse maximale de 2.410 km/h, et son rayon d'action est de près de 3.000 km.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
défense antiaérienne, avion, chasseur, HQ-9, S-400, F-15C Eagle, F-35 Lightning II, F-22 Raptor, US Air Force, Pentagone, Heather Wilson, Chine, Russie, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook