Ecoutez Radio Sputnik
    Idlib

    «Impossible de faire régner la paix sans les efforts de la Turquie et de la Russie»

    © Sputnik . BASEL SHARTOUH
    International
    URL courte
    Accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib (19)
    1262

    Le parlementaire turc Cahit Özkan a évoqué pour Sputnik les résultats de la rencontre entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan ayant abouti à la signature d'un mémorandum sur la stabilisation de la situation dans la zone de désescalade d'Idlib, estimant «impossible de faire régner la paix sans les efforts de la Turquie et de la Russie».

    A l'issue de leurs négociations à Sotchi, dans le sud de la Russie, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan ont signé un mémorandum sur la stabilisation de la situation dans la zone de désescalade d'Idlib. Ce document prévoit la mise en place d'une zone démilitarisée et le retrait des armes lourdes et des membres des groupes radicaux des régions habitées du gouvernorat.

    Cahit Özkan, vice-président du groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir en Turquie, a commenté pour Sputnik les résultats de cette rencontre, ainsi que l'importance d'une entente entre les deux pays au sujet d'Idlib pour le règlement du conflit syrien et l'ensemble de la région.

    Selon lui, les accords établis entre la Russie et la Turquie «reflètent le partenariat stratégique entre les deux pays qui vise à mettre un terme à la guerre et aux souffrances des civils, à instaurer la paix dans la région et à garantir l'intégrité territoriale de la Syrie».

    «Les ententes russo-turques contribueront, d'une part, à arrêter la guerre en Syrie et à résoudre les problèmes dans le pays et, d'autre part, à instaurer la paix et la stabilité dans la région», a-t-il indiqué.

    Il a rappelé que, dans les conditions où la région était victime de tentatives de mainmise par les acteurs qui, par leur comportement, ont engendré le conflit, il est «impossible de faire régner la paix sans les efforts de la Turquie et de la Russie».

    «Nous estimons que les ententes russo-turques revêtent une grande importance pour l'établissement d'une paix régionale et d'un règlement durable en Syrie», a-t-il souligné.

    Cahit Özkan a rappelé que le processus de paix dans la région avait été mis à mal à plusieurs reprises, notamment par les ennemis de Moscou et d'Ankara.

    «Toutefois, quoiqu'ils fassent, ils n'y réussiront pas car la Turquie et la Russie comprennent très bien que la voie vers la paix régionale et internationale passe par l'union de leurs forces, par la coopération et l'interaction. Nous croyons fermement que ce processus, conforme à toutes les normes de la diplomatie et des relations internationales, apportera la paix et la stabilité tant attendues», a-t-il dit.

    Il a également noté que les décisions de la Russie et de la Turquie mettaient en échec les projets des acteurs cherchant à maintenir le chaos dans la région et à provoquer une escalade des tensions.

    «Cela étant, le monde entier suivra avec espoir et enthousiasme l'application des ententes établies entre les deux pays», a fait remarquer en conclusion Cahit Özkan.

    Dossier:
    Accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib (19)

    Lire aussi:

    Un sommet russo-turc pour déterminer l'avenir de la province syrienne d'Idlib
    Le Kremlin lève le voile sur le récent entretien entre Poutine et Merkel
    La Syrie réclame le retrait immédiat et sans condition des forces turques d'Idlib
    Tags:
    zone de désescalade, partenariat stratégique, conflit syrien, Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Sputnik, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Idlib, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik