Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump s'exprime sur le crash de l'Il-20 en Syrie

    © AP Photo / Andrew Harnik
    International
    URL courte
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)
    48898

    Le Président américain, s'adressant aux journalistes, s'est dit attristé par la nouvelle du crash en Syrie de l'Il-20 russe transportant 15 militaires à son bord.

    Le Président Donald Trump a qualifié le crash de l'avion russe Il-20 en Syrie de «très triste» et a jugé la Syrie responsable du drame.

    «Je viens d'etre informé de cet incident. Pour moi, cela ressemble à ceci: il me semble, se basant sur les faits, que la Syrie a abattu l'avion russe. Et je sais que 14 personnes ont été tuées, pour le moins. C'est une chose très triste», a-t-il déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse à Washington avec son homologue polonais Andrzej Duda.

    Les États-Unis et la coalition qu'ils dirigent ont fait un grand travail en Syrie pour résister à Daech* et ils sont «sur le point d'achever ce travail», a poursuivi M. Trump.

    Le 17 septembre, vers 23h00, tout contact a été perdu avec l'équipage de l'appareil russe Il-20 de retour vers la base aérienne de Hmeimim, à 35 km des côtes syriennes. 15 personnes ont été tuées dans l'accident. La perte de tout contact avec l'appareil a coïncidé avec les frappes de l'aviation israélienne contre la Syrie et le tir d'un missile depuis un navire français, a précisé la Défense russe. Le commandement français a dit n'avoir rien à voir avec ce drame.

    Menant des frappes en Syrie, des pilotes israéliens se sont abrités derrière l'avion russe Il-20 qui s'est retrouvé sous le feu des systèmes de défense aérienne syriens S-200, a déclaré mardi le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov. Les avions israéliens «ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les aéronefs dans la région», d'après le ministère russe de la Défense. Israël n'avait pas prévenu la Russie de son opération militaire. Moscou considère les démarches israéliennes comme hostiles et se réserve un droit de réponse.

    La partie israélienne à exprimé pour sa part ses regrets et s'est déclarée prête à fournir à Moscou toutes les informations nécessaires pour enquêter sur ce drame.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)

    Lire aussi:

    Crash de l'Il-20: Poutine évoque des mesures de sécurité qui seront «ressenties par tous»
    Poutine et Assad se sont-ils parlé depuis le crash de l’Il-20? Réponse du Kremlin
    Poutine exprime ses condoléances aux proches de l’équipage de l’Il-20 abattu en Syrie
    Tags:
    États-Unis, lutte antiterroriste, victimes, crash d'avion, aérodrome de Hmeimim, Iliouchine Il-20, Daech, Donald Trump, Andrzej Duda, Washington, Syrie, Pologne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik