International
URL courte
9285
S'abonner

Après que le journal russe Izvestia a évoqué dans ses pages les propos de l’ambassadeur palestinien en Russie, qui portaient à croire que la Palestine pourrait reconnaître la Crimée russe, son ambassade a démenti ces déclarations.

Le quotidien russe Izvestia a cité ce mercredi l'ambassadeur de Palestine en Russie, Abdel Hafiz Nofal, qui aurait affirmé comprendre parfaitement ce qui s'était passé en Crimée, promouvoir le droit des Palestiniens à l'autodétermination et penser que tout les peuples possédaient ce droit. Mais l'ambassadeur a nié avoir tenu de tels propos.

«Je confirme que je n'ai fait aucune déclaration au sujet du statut de la Crimée. Les déclarations de ce genre dépassent mes pouvoirs et l'État palestinien ne s'ingère pas dans les affaires d'autres pays», a affirmé Abdel Hafiz Nofal, commentant les informations parues dans la presse.

Le référendum sur l'indépendance de la Crimée (territoire russe «offert» à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954) a eu lieu le 16 mars 2014. 97% des votants se sont prononcés pour le rattachement à la Russie.

Ceci est une version corrigée de l'article original. Sa version initiale, publiée avant qu'un démenti ne soit effectué, contenait les paroles de l'ambassadeur Abdel Hafiz Nofal, relayées par le quotidien Izvestia.

Lire aussi:

Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Tags:
ambassadeur, ambassade, démenti, déclaration, propos, statut, Abdel Hafiz Nofal, Palestine, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook