Ecoutez Radio Sputnik
    Un hélicoptère de l’entreprise italienne Leonardo Finmeccanica

    L’armée algérienne met le cap sur la production d’hélicoptères en 2020 (photos)

    CC BY 4.0 / Peng Chen
    International
    URL courte
    Kamal Louadj
    10364

    L’armée algérienne fabriquera ses premiers hélicoptères à l’horizon 2020 dans le cadre d’un partenariat industriel algéro-italien, a affirmé le 18 septembre à la wilaya de Sétif, dans l’est du pays, l’ambassadeur d’Italie à Alger.

    Dans le cadre de sa stratégie de développement de son industrie militaire, afin d'assurer ses propres besoins sans recourir aux importations tout en participant à l'essor industriel du pays, l'Armée nationale populaire algérienne (ANP) lancera la fabrication d'hélicoptères en 2020 dans le cadre d'un partenariat avec l'entreprise italienne Leonardo Finmeccanica. C'est ce qu'a déclaré ce mardi 18 septembre à Sétif Pasquale Ferrara, l'ambassadeur d'Italie en Algérie, rapporte le site d'information algérien Sud Horizons dans son édition du même jour.

    ​«L'ambassadeur d'Italie en Algérie, Pasquale Ferrara, en visite ce mardi à Sétif, a annoncé que le projet de partenariat pour la fabrication d'hélicoptères prévu dans cette ville sera finalisé dans deux semaines avec la création de la société mixte algéro- italienne», rapporte le média.

    En donnant plus de précisions sur le contrat en question, le diplomate italien a indiqué «qu'en août 2016, le ministère algérien de la Défense nationale et l'entreprise Leonardo Leonardo Finmeccanica d'Italie avaient signé un mémorandum pour la création d'une unité de fabrication de 100 hélicoptères destinés au transport, à l'évacuation sanitaire, à la surveillance et au contrôle routier ». «Cette unité entrera en production en 2020», a-t-il précisé.

    ​L'armée algérienne ambitionne d'arriver à fabriquer par elle-même ses armements jusqu'à atteindre l'autosuffisance, afin d'assurer son autonomie et ne plus rester tributaire des importations, avait annoncé le 24 avril le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre algérien de la Défense, lors du deuxième jour de sa visite d'inspection dans la deuxième région militaire à Oran, dans l'ouest de l'Algérie, selon un communiqué du ministère de la Défense cité par l'Algérie Presse Service.

    ​Pour M. Gaïd Salah, les industries que l'ANP développe visent avant tout à «satisfaire ses besoins» tout en ayant également comme objectif de participer au développement industriel du pays en trouvant des applications civiles à ce qui sera mis au point dans les laboratoires et les usines de l'armée algérienne.

    Lire aussi:

    Industrie militaire en Algérie: l’armée livre des véhicules à diverses structures (images)
    L’armée algérienne met le cap sur l’industrie militaire afin d’arrêter l’importation
    Comment l’armée algérienne a redonné une nouvelle vie au blindé d'artillerie russe Chilka?
    Tags:
    industrie de défense, hélicoptères, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Ahmed Gaïd Salah, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik