International
URL courte
Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)
13506
S'abonner

En effectuant des manœuvres qui ont mené au crash de l’avion russe Il-20, Israël tentait de saboter les efforts russes et turcs dans le gouvernorat d’Idlib, a déclaré le conseiller du Président turc Yasin Aktay. Selon lui, Moscou a le droit de riposter à cette «provocation».

Les actions israéliennes qui ont conduit au crash de l'avion russe Il-20 visaient à saper l'ambiance positive et les efforts déployés par la Russie et la Turquie dans le gouvernorat syrien d'Idlib, a déclaré le conseiller du Président turc Yasin Aktay, interrogé par Sputnik. Selon lui, bien que l'escalade de la situation soit indésirable, la Russie a le droit de riposter à de telles attaques.

«Les déclarations de la Russie suite au crash de son avion ont été appropriées et justifiées. En effet, l'avion a été abattu de manière injuste, et d'après les recherches techniques, il s'est écrasé à cause d'une provocation israélienne», a-t-il précisé.

Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. La disparition de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie et le tir d'un missile depuis un navire français, selon le ministère russe de la Défense. Le commandement français a annoncé n'avoir rien à voir avec ce drame.

La Russie a accusé les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux tirs syriens. D'après le ministère, les avions israéliens «ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les aéronefs dans la région».

Rejetant ces accusations, l'État hébreu a toutefois exprimé ses regrets et s'est déclaré prêt à fournir à Moscou toutes les informations nécessaires à l'enquête. Le Président syrien Bachar el-Assad a lui-aussi adressé un message de condoléances à Vladimir Poutine.

Dossier:
Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Tags:
crash d'avion, Iliouchine Il-20, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook