Ecoutez Radio Sputnik
    Hassan Nasrallah

    Le Hezbollah promet à Israël «un destin qu’il n’aurait jamais pu prédire»

    © REUTERS / Khalil Hassan
    International
    URL courte
    268011

    Le leader du Hezbollah libanais a pointé du doigt la vanité dont faisaient preuve les raids israéliens sur le territoire syrien, ajoutant que son mouvement possédait déjà des missiles de haute précision. Il a en outre mis en garde l’États hébreu contre toute tentative de guerre contre le Liban.

    Toutes les tentatives israéliennes d’empêcher le Hezbollah de se doter de missiles de haute précision à travers leurs frappes contre la Syrie se sont soldées par un échec, a indiqué jeudi dans son allocution le leader du mouvement chiite libanais, Hassan Nasrallah, cité par l’agence Al-Manar. 

    «C’est chose faite, la résistance possède des missiles de haute précision et si Israël veut imposer une guerre au Liban, il sera confronté à un destin qu’il n’aurait jamais pu prédire», a-t-il déclaré, rapporte le média. 

    Avant de confirmer l’intention du mouvement de rester en Syrie tant que le gouvernement de ce pays aura besoin de son soutien: «Personne ne saura nous expulser de Syrie. Nous y resterons jusqu’à nouvel ordre». 

    Pour rappel, l’armée israélienne mène régulièrement des frappes et des raids contre des cibles situées en Syrie sous prétexte de l’élimination d’entrepôts d’armes et d’usines d’armements appartenant aux formations armées pro-iraniennes, dont le Hezbollah. 

    Ce mouvement chiite est engagé en Syrie depuis 2012 aux côtés de l’armée gouvernementale. 

    Lire aussi:

    Le Hezbollah indique à quelle condition il quittera le sol syrien
    «Cauchemar d’Israël»: le renforcement de l'influence du Hezbollah au Liban alarme Tel Aviv
    Frappes près de Damas: «un incident qui s’inscrit dans la politique israélienne»
    Tags:
    échec, missiles de haute précision, raid, Hezbollah, Hassan Nasrallah, Israël, Liban, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik