International
URL courte
35486
S'abonner

Les autorités américaines ont imposé des sanctions à une entité militaire chinoise, cette dernière ayant acheté des Soukhoï Su-25 et des systèmes S-400 russes, à en croire les informations diffusées par le département du Trésor des États-Unis.

Washington a annoncé avoir sanctionné ce jeudi le Département de développement des équipements, organisme chinois supervisant les technologies militaires, qui avait acheté des avions de chasse Su-25 et des systèmes de défense S-400 à la Russie, en violation d'une loi américaine sur des sanctions contre Moscou adoptée l'an dernier, ainsi que son directeur, Li Shangfu.

​Selon les États-Unis, l’organisme en question avait passé des «transactions importantes» avec Rosoboronexport, le principal exportateur russe d'armements.

Le gouvernement américain a en outre placé 33 personnes et entités russes supplémentaires des secteurs militaire et du renseignement sur sa liste noire. Toute transaction avec ces derniers est désormais interdite ou des sanctions seront appliquées.

D’après les autorités américaines, elles n’auraient pas encore pris de décisions quant aux sanctions à imposer vis-à-vis d’autres acheteurs potentiels de S-400.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Tags:
achat, sanctions, S-400, Su-25, Rosoboronexport, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook