Ecoutez Radio Sputnik
    Bombarderos estratégicos Tu-160

    Bombardiers russes escortés au-dessus de la mer du Nord: la Défense russe s’exprime

    CC BY 2.0 / Andrey Belenko / 3x Tupolev Tu-160
    International
    URL courte
    11962

    Après l’apparition d’informations concernant l’envoi de chasseurs britanniques et français afin d’escorter des avions militaires russes repérés au-dessus de la mer du Nord, le ministère russe de la Défense s’est exprimé quant aux détails de la mission des bombardiers en question.

    Accompagnés de chasseurs MiG-31, deux bombardiers russes Tu-160 effectuaient un vol régulier au-dessus des eaux neutres des mers de Barents, de Norvège et du Nord, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.  

    «La durée du vol a était de plus de 14 heures. Pendant celui-ci, les équipages des [bombardiers] stratégiques lance-missiles ont effectué un ravitaillement en vol», est-il précisé.  

    Lors de certaines étapes, les avions ont été accompagnés de chasseurs Eurofighter Typhoon et F-16 britanniques, est-il encore précisé.  

    Rappelons que plus tôt ce jeudi, l’agence Reuters avait annoncé, se référant à ses sources, que des chasseurs britanniques et français avaient été envoyés au contact suite à l’apparition d’avions militaires prétendument russes dans le ciel de la mer du Nord.  

    Par la suite, le ministère britannique de la Défense avait expliqué que ses avions de chasse avaient été dépêchés pour escorter des bombardiers stratégiques russes qui s’étaient approchés de l’espace aérien britannique au-dessus de la mer du Nord, sans pour autant traverser la frontière.

    Lire aussi:

    Des bombardiers russes Tu-160 volent escortés par des chasseurs étrangers (vidéo)
    Des avions US et japonais s'invitent aux côtés de Tu-95MS russes au-dessus du Pacifique
    Deux chasseurs américains F-22 ont escorté des avions russes au-dessus des eaux neutres
    Tags:
    escorte, vol, MiG-31, Tu-160, ministère russe de la Défense, Royaume-Uni, mer du Nord, mer de Norvège, mer de Barents, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik