Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats des forces spéciales algériennes

    Lutte antiterroriste: les USA évaluent l’efficacité de la stratégie de l’armée algérienne

    CC0 / MC1 Brian A. Goyak / A boarding team from Algerian navy ship Mourad Rais (F 901) conducts an exercise
    International
    URL courte
    Kamal Louadj
    7291

    La stratégie de lutte antiterroriste adoptée et mise en œuvre par l’armée algérienne a apporté des résultats probants en réduisant considérablement les capacités des groupes terroristes dans la région du Maghreb et du Sahel. C’est ce qu’affirme le rapport du département d’État américain sur le terrorisme dans le monde en 2017.

    Dans son rapport sur le terrorisme dans le monde en 2017, publié le 19 septembre, le département d'État américain a salué les résultats probants de la stratégie de lutte antiterroriste que l'Armée nationale populaire algérienne (ANP) a mis en place ces dernières années.

    «L'Algérie a continué de fournir des efforts significatifs pour prévenir l'activité terroriste à l'intérieur de ses frontières. Les chiffres publiés par les forces armées algériennes montrent une pression continue sur les groupes terroristes, comme indiqué par le nombre de terroristes tués, capturés ou qui se sont rendus, ainsi que les armes saisies et les casemates détruites», a affirmé le rapport qui souligne que «l'activité terroriste en Libye, en Tunisie et au Mali ont contribué à la menace globale».

    Évoquant les coups portés par les forces de l'ANP aux groupes terroristes, le document a rapporté que «certains analystes estiment que des pertes continues ont réduit de manière substantielle les capacités des groupes terroristes à opérer à l'intérieur de l'Algérie». «Malgré tout, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi)*, les groupes alliés à Aqmi* et des éléments de Daech*, y compris le groupe algérien local affilié à Daech* connu sous le nom de Jund al-Khilafa*, demeurent dans le pays», a-t-il précisé.

    S'exprimant sur l'état de la collaboration des pays maghrébins dans la lutte antiterroriste, le département d'État a estimé que «le désaccord politique entre le Maroc et l'Algérie sur le statut du Sahara Occidental est demeuré une entrave à la coopération antiterroriste bilatérale et régionale en 2017.»

    Lors de la cérémonie d'investiture, le 28 août, du nouveau commandant en chef de la sixième région militaire à Tamanrasset, le général de Corps d'armées Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire algérienne (ANP) et vice-ministre de la Défense nationale, avait mis en avant l'efficience de la stratégie de la lutte antiterroriste mise en place par l'ANP, selon l'Algérie Presse Service (APS).

    «Le nombre important de terroristes mis hors d'état de nuire en peu de temps fait montre de l'efficacité de la stratégie adoptée pour l'éradication totale de ce fléau dangereux et dévastateur», avait déclaré le chef de l'état-major de l'ANP, saluant les résultats obtenus dans le domaine de la lutte antiterroriste au niveau de la sixième région militaire.

    Évoquant la détermination de l'institution militaire algérienne à venir à bout du terrorisme, M.Gaïd Salah avait également affirmé que «dans ce contexte, il n'y a pas l'ombre d'un doute que la mission de la lutte contre le terrorisme résiduel constitue une mission permanente dont la fin ne sera atteinte qu'après l'éradication du dernier terroriste de notre pays.»

    Selon le bilan opérationnel de l'ANP, 131 terroristes ont été neutralisés et des armes et des munitions ont été récupérées en quantité durant le premier semestre 2018. 20 terroristes ont été abattus, 20 autres ont été arrêtés et 5 cadavres ont été découverts durant le premier semestre de l'année en cours, qui a été marqué par la reddition de 76 terroristes, dont la plupart à Tamanrasset.

    * Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Première dans la lutte antiterroriste: l’armée algérienne saisit six drones
    Selon l’Onu, l’Algérie risquerait des attentats terroristes sur les sites névralgiques
    L’armée algérienne apporte une nouvelle clarification quant à la question politique
    Tags:
    États-Unis, terrorisme, frontière, lutte antiterroriste, lutte anti-extrémiste, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Jund El-Khilafa, Daech, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ahmed Gaïd Salah, Sahel, Maghreb, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik