Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin de Moscou

    Moscou: les USA doivent abandonner leurs tentatives de créer des zones autonomes en Syrie

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    22603

    La principale menace à l'intégrité territoriale de la Syrie provient de la rive est de l'Euphrate contrôlée par Washington, a déclaré Sergueï Lavrov, indiquant que Moscou insisterait sur ce que les États-Unis abandonnent leurs tentatives de créer des zones autonomes en Syrie.

    Le ministre russe des Affaires étrangères a exprimé son désaccord avec l'idée de l'opposition syrienne que les accords conclus à Sotchi sur Idlib sapaient l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Selon lui, «la principale menace à l'intégrité territoriale de la Syrie provient de la rive est de l'Euphrate, où des structures indépendantes et autonomes ont été créées sous le contrôle direct des États-Unis».

    Le ministre russe a déclaré que la Russie insisterait pour sa part pour que les États-Unis abandonnent leurs tentatives de créer des zones autonomes en Syrie.

    «Nous insisterons pour que cette activité illégale soit abandonnée. Nous en parlons constamment et directement aux Américains et au Conseil de sécurité de l'Onu», a ajouté M.Lavrov.

    Vladimir Poutine a annoncé à l'issue de sa rencontre avec Recep Tayyip Erdogan à Sotchi qu'ils s'étaient accordés sur la création d'une zone démilitarisée le long de la ligne de démarcation entre les groupes d'opposition et les forces syriennes dans le gouvernorat d'Idlib. Ainsi, Moscou et Ankara ont décidé de mettre en place vers le 15 octobre prochain, le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés, une zone démilitarisée large de 15 à 20 kilomètres.

    Lire aussi:

    Erdogan: Ankara et Moscou définiront les groupes armés devant quitter Idlib
    Moscou: pas de nouvelle opération à Idlib, mais un mémorandum sur la désescalade
    Les USA disent pour quand serait le départ d’Assad
    Tags:
    Sergueï Lavrov, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik