Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Face aux «déclarations arrogantes» de l’UE, Lavrov remet les points sur les i

    © Sputnik . Alexeï Filipov
    International
    URL courte
    261040

    Bien que les pays des Balkans aient tout à fait le droit d'aspirer à faire un jour partie de l'Union européenne, cette dernière ne doit pas les empêcher de développer des relations avec d'autres pays du monde, a déclaré Sergueï Lavrov, en réponse notamment aux déclarations de Federica Mogherini.

    Le ministre russe des Affaires étrangères a dénoncé les récents propos de la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, selon laquelle l'Union européenne serait un «point d'appui» pour les pays des Balkans et qu'aucune autre puissance ne devrait être présente dans la région.

    «Peut-être avez-vous prêté attention aux déclarations faites début septembre par Federica Mogherini, qui avait affirmé que les Balkans étant le territoire de l'Union européenne, personne d'autre ne devrait y venir. Nous n'avons rien contre les aspirations des pays des Balkans, dont la Bosnie-Herzégovine, d'adhérer à l'Union européenne, mais ces déclarations arrogantes propres aux grandes puissances ne font pas honneur à l'Union européenne», a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse avec le Président de la République serbe de Bosnie, Milorad Dodik.

    Selon le ministre, «une telle position contredit le droit naturel de tous les pays des Balkans, non seulement d'aspirer à l'Union européenne, mais aussi de développer des relations avec d'autres pays qui répondent aux intérêts de l'État concerné».

    L'Albanie, la Macédoine, la Serbie et le Monténégro ont déjà reçu le statut de candidat à l'adhésion au sein de l'Union européenne. En février 2016, la Bosnie-Herzégovine avait déposé une demande officielle d'adhésion. Le Kosovo, reconnu par 23 des 28 membres de l'UE, désire également devenir membre de la communauté européene.

    Lire aussi:

    Macron ne veut pas des Balkans dans l'UE, mais leur interdit d'aller voir ailleurs
    Les Serbes de Bosnie contre les exercices de l’Otan: «Qu’ils s’entraînent ailleurs!»
    L'UE compte s'élargir vers les Balkans à partir de 2025
    Tags:
    Union européenne (UE), Federica Mogherini, Sergueï Lavrov, Kosovo, Monténégro, Serbie, Macédoine, Albanie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik