International
URL courte
61234
S'abonner

Après avoir enquêté sur le crash de l’Il-20 en Syrie, la Défense russe a attribué la responsabilité à Israël. Selon le général Igor Konachenkov, les actions des pilotes israéliens témoignent «soit d'un manque de professionnalisme, soit au moins d'une négligence criminelle».

Le ministère russe de la Défense estime que toute la responsabilité du crash de l'Il-20 en Syrie doit être attribuée à l'aviation israélienne qui avait agi de manière non professionnelle ou avait commis une négligence criminelle, a déclaré dimanche le général Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.

«Les données objectives présentées montrent que les actions des pilotes israéliens qui ont entraîné la mort de 15 militaires russes, témoignent soit d'un manque de professionnalisme, soit au moins d'une négligence criminelle. Par conséquent, nous considérons que la responsabilité de la tragédie de l'avion russe Il-20 incombe entièrement à l'aviation israélienne et à ceux qui ont pris la décision d'agir ainsi», a rapporté Igor Konachenkov.

Selon la Défense russe, les pilotes israéliens des chasseurs F-16 ont délibérément utilisé l'II-20 russe pour échapper aux tirs syriens.

«Je veux surtout préciser qu'en surveillant l'Il-20 russe, les chasseurs israéliens s'abritaient derrière lui pour échapper aux tirs syriens, continuant à manœuvrer dans la zone», a indiqué Igor Konachenkov.

Un chasseur de l'État hébreu a effectué une manœuvre de rapprochement avec l'Il-20, ce qu'a été interprété par la DCA syrienne comme une nouvelle tentative d'attaque contre les sites d'infrastructure en Syrie.

«Le pilote israélien ne pouvait pas ne pas comprendre que la surface réfléchissante effective de l'Il-20 était beaucoup plus large que la surface analogue du chasseur F-16 et que c'était l'avion russe qui serait la cible privilégiée du missile antiaérien», a ajouté le porte-parole de la Défense russe.

Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. 

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Russie, Syrie, Israël, Igor Konachenkov, ministère russe de la Défense, F-16 Fighting Falcon, Iliouchine Il-20
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook