International
URL courte
4270
S'abonner

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ne semble pas toucher à sa fin, loin s’en faut. Donald Trump ne cesse d'alourdir les droits de douane sur des biens chinois, ce qui pénalise en même temps les entreprises et les consommateurs aux États-Unis. Une économiste chinoise commente la situation pour Sputnik.

Cherchant à «punir» les fabriques chinoises, Donald Trump nuit en même temps aux entreprises américaines, a indiqué à Sputnik Chen Fengying, du Centre des recherches économiques globales à l'Institut chinois des relations internationales contemporaines, commentant l'actuel bras de fer commercial entre Washington et Pékin.

«La guerre commerciale ne manquera pas d'affecter tant les entreprises américaines travaillant chez eux que de simples consommateurs, les droits de douane imposés par les États-Unis brisant toute la chaîne de livraisons dans le monde», a prévenu l'interlocutrice de l'agence.

Et de souligner que l'impact négatif en serait très grave tant pour la Chine que pour les États-Unis.

«Dans le monde entier, les intérêts des investisseurs vont en pâtir et ce, même sur le plan psychologique. En effet, jamais avant, il ne s'agissait de surtaxes sur un tel volume de marchandises», a expliqué Mme Chen.

Selon cette dernière, les deux plus grandes économies du monde sont tellement entrelacées que la guerre commerciale qu'elles se livrent les affecte parallèlement. Ripostant aux États-Unis, la Chine se blesse aussi elle-même.

«Avec le tout nouveau train de sanctions, la capitalisation des sociétés chinoises diminue, alors que la préoccupation des investisseurs augmente. D'où l'exode des capitaux et la chute du cours de la monnaie nationale. Quoi qu'il en soit, aucune partie n'entend reculer, se préparant visiblement à un long combat», a constaté la Chinoise.

Se référant à des fonctionnaires anonymes à Pékin, le Conseil des affaires américano-chinois (USCBC) a récemment annoncé que, sur fond d'aggravation continue des rapports économiques sino-américains, la Chine pourrait suspendre l'émission de licences aux entreprises américaines. Bien que cette menace de créer des difficultés administratives pour le business américain en Chine n'ait pas été officiellement confirmée, les hommes d'affaires américains sont sérieusement préoccupés.

Lire aussi:

Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Pourquoi le prince Albert de Monaco a-t-il rendu visite au Pr Raoult?
Tags:
licence, menaces, aggravation, entreprise, sanctions, droits de douane, guerre commerciale, Institut chinois des relations internationales contemporaines, Sputnik, Conseil des affaires américano-chinois (USCBC), Donald Trump, Chen Fengying, Washington, Pékin, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook