International
URL courte
11444
S'abonner

Deux jours après que le Président américain a appelé l’OPEP à faire baisser les prix du pétrole en augmentant sa production, le ministre saoudien de l’Énergie Khaled al-Faleh a déclaré qu’il n’était pas en mesure de le faire.

Le ministre saoudien de l'Énergie Khaled al-Faleh a déclaré qu'il ne pouvait pas influer sur les prix du pétrole, réagissant ainsi à la demande de Donald Trump, relate Reuters.
«Je n'influence pas les prix», a-t-il déclaré aux journalistes à Alger avant la réunion de l'OPEP visant à discuter de la situation sur les marchés pétroliers.

Le 20 septembre, le Président américain a de nouveau appelé l'OPEP à faire baisser les cours du pétrole, en évoquant un lien entre le soutien apporté par les États-Unis aux pays du Moyen-Orient et le prix du baril.

«Nous protégeons les pays du Moyen-Orient, ils ne seraient pas en sécurité très longtemps sans nous, et ils continuent toutefois de faire augmenter et augmenter encore les prix du pétrole! Nous nous en souviendrons. Le monopole de l'OPEP doit faire baisser les prix maintenant!», a-t-il notamment écrit sur Twitter.

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
production, augmentation, prix, pétrole, OPEP, Khaled al-Faleh, Donald Trump, Alger, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook