Ecoutez Radio Sputnik
    La situation au Yémen

    Le Yémen épuisera complètement ses vivres dans deux mois

    © AFP 2018
    International
    URL courte
    5213

    Une famine d’une ampleur sans précédent sévit au Yémen, pays ravagé par la guerre depuis des années: selon le directeur de l’ONG CARE International, les approvisionnements alimentaires suffisent pour seulement deux ou trois mois.

    Le Yémen dispose de suffisamment de nourriture pour nourrir sa population pendant deux à trois mois, a prévenu l'ONG humanitaire CARE International. En cause: la possibilité de la fermeture du principal port du pays suite au renforcement des frappes aériennes de la coalition menée par l'Arabie saoudite.

    «Une fois le port bloqué, nous parlons de millions et de millions de personnes qui n'auront pas de nourriture», a déclaré à The Independent le directeur de l'ONG, Johan Mooij, en tenant compte des stocks du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et des quantités estimées d'aliments commerciaux.

    Le port d'Hodeïda gère plus de 70% de toutes les importations, offrant à la population une bouée de sauvetage en nourriture, en carburant et en fournitures médicales. Même avant la guerre, 90% de la nourriture au Yémen était importée.

    La ville est actuellement tenue par les rebelles houthis soutenus par l'Iran, et est régulièrement bombardée par la coalition arabe depuis ces trois dernières années. En novembre 2017, la dernière fois que le port a été complètement fermé, 3,2 millions de personnes supplémentaires ont été condamnées à la faim, selon les estimations du PAM.

    Dans un rapport, l'ONG britannique Save the Children a affirmé que cinq millions d'enfants sont menacés de souffrir de la faim et a mis en garde contre «la famine d'une ampleur sans précédent» causée par le conflit au Yémen.

    Le 21 septembre, l'Onu a annoncé perdre le combat contre la famine qui menace le pays. «Nous perdons notre combat contre la famine. Nous pourrions approcher un point de non-retour au-delà duquel il sera impossible d'éviter de nombreuses pertes de vies humaines dues à une famine généralisée dans le pays», a déclaré Mark Lowcock, le directeur des Affaires humanitaires de l'Onu.

    Une coalition militaire arabe sous commandement saoudien intervient depuis mars 2015 au Yémen pour soutenir le gouvernement du Président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis.

    Les rebelles contrôlent la capitale Sanaa depuis 2014 et restent maîtres de vastes régions du pays.

    Les victimes du conflit au Yémen ne sont plus comptabilisées depuis 2016 par l'Onu, le bilan étant resté à 10.000 morts à cette date.

    Lire aussi:

    Le monde pourrait faire face à la «pire famine» des dernières décennies, prévient l’Onu
    La coalition arabe lève le blocus du plus grand port du Yémen
    Des organisations humanitaires au Yémen évacuent leur personnel
    Tags:
    famine, alimentation, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik