International
URL courte
6241
S'abonner

La politique de protectionnisme et d’hégémonie économique appliquée par l’administration américaine a provoqué l’exacerbation des différends commerciaux sino-américains, selon un nouveau Livre blanc publié par le gouvernement chinois et consacré à la position de Pékin sur les litiges économiques entre la Chine et les États-Unis.

Le service de presse du gouvernement chinois a publié ce lundi un Livre blanc intitulé Des faits sur les différends économiques et commerciaux sino-américains et la position de la Chine, dans lequel il a fustigé la politique de Washington.

«Eux (les États-Unis) prônent sans honte l'unilatéralisme, le protectionnisme et l'hégémonie économique et portent de fausses accusations contre de nombreux pays et régions, notamment contre la Chine, en vue d'intimider d'autres États en recourant à des mesures économiques comme des droits de douanes et aux tentatives d'imposer à la Chine leurs propres intérêts en exerçant une forte pression», indique le document.

Le gouvernement chinois a déploré l'escalade des différends économiques et commerciaux entre ces deux pays, qui avaient causé un grave préjudice aux relations économiques et commerciales de longue date entre les gouvernements et les peuples des deux pays.

«Cela crée une grave menace au système commercial multilatéral et aux principes du libre-échange», poursuit le document.

Il signale également que le niveau actuel des relations économiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis est devenu possible grâce à 40 années d'efforts déployés par les deux pays.

De l'avis des auteurs du document, les relations économiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis revêtent une très grande importance pour les deux pays, mais aussi pour la stabilité et le développement de l'économie mondiale.

«L'élément clé est la question de savoir comment renforcer la confiance mutuelle, stimuler la coopération et surmonter les divergences», concluent-ils.

En début de la semaine dernière, Pékin a annoncé qu'il imposerait à partir de lundi de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de dollars (51 milliards d'euros) d'importations américaines, en représailles à la décision de Donald Trump de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Dans un communiqué publié lundi dernier, Donald Trump avait précisé que si la Chine ripostait à ces nouveaux droits de douane, il taxerait immédiatement 267 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires.

Le Président américain a réitéré sa menace vendredi soir, avant l'annonce de Pékin, lors d'un meeting de campagne d'un candidat républicain aux élections de mi-mandat dans le Missouri.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Présidence de Joe Biden: «Avec la Russie, il y aura un effort d’engagement»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
protectionnisme, hégémonie, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook