Ecoutez Radio Sputnik
    Le pont de Crimée

    Le chef de la Crimée commente le passage de navires ukrainiens sous le pont de Crimée

    © Sputnik . Vitali Timkiv
    International
    URL courte
    11524

    Les navires militaires ukrainiens qui sont passés dimanche sous le pont de Crimée ont obtenu la permission des autorités russes, a annoncé lundi le chef de la République de Crimée Sergueï Aksionov, qui a indiqué que ces bâtiments montraient l’état déplorable de la Marine ukrainienne.

    Le chef de la République de Crimée Sergueï Aksionov a commenté le passage des navires de la Marine ukrainienne sous le pont de Crimée.

    «C'était un triste spectacle, quand, sur fond de magnifiques structures architecturales du pont de Crimée deux bidules rouillées de la Marine ukrainiennes nagent accompagnés par des navires modernes russes de la garde-côtière», a-t-il écrit sur son compte Facebook.

    Selon M.Aksionov, les bâtiments ukrainiens ont obtenu la permission des autorités russes pour traverser le détroit de Kertch.

    «Une permission pour le passage du canal Kertch-Yenikale a été demandée […]. Ils se sont également adressés à nos services pour l'assistance de pilotes de navires. Ils ont humblement fait la queue avec des bateaux civils. C'est le début sans gloire de la fin du projet d'Ukraine indépendante», a ajouté le chef de la Crimée.

    Entrés dans la zone économique exclusive russe le 22 septembre, le navire de recherche et de sauvetage A500 Donbass et le remorqueur Korets de la Marine ukrainienne sont passés ce dimanche sous le pont de Crimée.

    Selon des médias ukrainiens, les navires se dirigeaient vers les côtes de la ville ukrainienne de Berdiansk afin de participer à la création d'une nouvelle base navale dans la mer d'Azov.

    Néanmoins, dans une interview accordée à RT, le politologue Vladimir Djaralla a indiqué que cette démarche devait être vue comme une provocation non seulement de la part de l'Ukraine, mais aussi de la part de l'Otan afin de savoir quelles actions de riposte pourraient suivre du côté russe.

    Lire aussi:

    Une provocation? Des navires de la Marine ukrainienne violent la zone économique russe
    La Crimée est prête à accueillir des étrangers et Kiev n'y pourra rien
    «Clownerie et absurdité»: la réponse russe aux prétentions de Kiev sur le pont de Crimée
    Tags:
    pont, navires, marine, Pont de Crimée, OTAN, Sergueï Aksionov, mer d'Azov, détroit de Kertch, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik