Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel et Recep Tayyip Erdogan

    Merkel n’assisterait pas au banquet à l’occasion de la visite d’Erdogan en Allemagne

    © AP Photo / Axel Schmidt
    International
    URL courte
    13211

    Le banquet officiel organisé par le Président allemand Frank-Walter Steinmeier à l’occasion de la visite de Recep Tayyip Erdogan en Allemagne aura lieu sans Angela Merkel.

    Angela Merkel n'assistera pas au banquet officiel à l'occasion de la visite de Recep Tayyip Erdogan en Allemagne prévu pour la fin septembre, annonce l'hebdomadaire Der Spiegel se référant à ses sources dans le gouvernement.

    Cet événement sera organisé par le Président allemand Frank-Walter Steinmeier dans sa résidence, le château de Bellevue. Un banquet présidentiel est organisé pour tous les invités officiels. Toutefois, la cérémonie en l'honneur du Président turc a provoqué une semaine de conflit, précise Der Spiegel.

    Selon l'hebdomadaire, il est impossible de dire si le refus de la chancelière allemande est un geste politique, bien qu'elle ait été invitée à tous les banquets présidentiels de ce type. La dernière fois, Mme Merkel y a assisté en 2015 lors de la visite de la reine britannique Élisabeth II. Cinq ans plus tôt, elle avait été au banquet à l'occasion de la tournée de l'émir du Qatar de l'époque Hamad ben Khalifa Al Thani.

    Le fait qu'Angela Merkel n'assisterait pas au banquet ne veut pas dire qu'elle ne rencontrera pas Recep Tayyip Erdogan. Des négociations sont prévues dans le programme de la visite du chef d'État turc qui aura lieu les 28 et 29 septembre.

    Lire aussi:

    Les États-Unis tentent de pousser le monde vers une guerre économique, selon Erdogan
    L’Allemagne accuse Erdogan d’ingérence après l’appel à voter contre le parti de Merkel
    Que Trump, le 3e doigt de la main et l’Europe ont-ils en commun? La réponse du Der Spiegel
    Tags:
    chancelière, président, visite, négociations, Hamad ben Khalifa Al Thani, reine Elisabeth II, Frank-Walter Steinmeier, Recep Tayyip Erdogan, Angela Merkel, Qatar, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik