International
URL courte
43855
S'abonner

Les Casques blancs, qui ont fui la Syrie, pourraient s’installer au Royaume-Uni, d’après une déclaration publiée lundi par les ministères britanniques de l’Intérieur, des Affaires étrangères et du Développement international.

Le gouvernement britannique est prêt à accueillir les membres de l’organisation Casques blancs et membres de leurs familles évacués de Syrie, ont annoncé lundi les ministères britanniques de l’Intérieur, des Affaires étrangères et du Développement international.

«Conformément au programme de réinstallation des personnes vulnérables, le Home Office, en coopération avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le département du Développement international et le ministère du Logement, œuvre pour réinstaller les familles [des Casques blancs, ndlr] au Royaume-Uni», lit-on dans le communiqué.

Financés notamment par Londres et Washington, les Casques blancs sont accusés par Damas d'avoir mis en scène leurs vidéos sur des attaques chimiques présumées, d'être liés aux groupes les plus extrémistes opérant en Syrie et de porter notamment assistance aux terroristes blessés dans les bombardements.

La semaine dernière, l’ambassade de Russie à Londres a qualifié les Casques blancs de groupe de provocateurs. Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, des membres des Casques blancs organisent quotidiennement des répétitions de la mise en scène d'une attaque chimique avec la participation d'enfants, depuis le 9 septembre à Khan Cheïkhoun.

Londres accueillera les Casques blancs qui ont fui la Syrie
© Sputnik

Lire aussi:

Il tente de mourir en percutant une voiture avec 3 enfants à bord, le juge l’autorise à repasser son permis dans 2 ans
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Tags:
Bureau de l'Intérieur britannique (Home Office), Casques blancs syriens, Royaume-Uni, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook