International
URL courte
611499
S'abonner

L'Armée de défense d'Israël poursuivra ses opérations en Syrie en coordination avec l'armée russe, lit-on dans un communiqué diffusé au terme d'une réunion gouvernementale.

Suite à la destruction de l'Iliouchine Il-20 russe en Syrie, l'État hébreu reste déterminé à poursuivre ses opérations contre la présence militaire iranienne sur le territoire syrien, selon un communiqué publié suite à une réunion de ministres.

«Le cabinet a ordonné à Tsahal de continuer à agir contre la présence militaire iranienne en Syrie en coordination avec la Russie dans le domaine de la sécurité», indique le document.

Un Iliouchine Il-20 de l'armée russe a été détruit par erreur au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne pendant un raid israélien. Moscou a accusé l'aviation de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir qui a touché l'appareil russe. Selon le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov, des F-16 israéliens se cachaient derrière l'aéronef russe, l'exposant ainsi aux tirs de missiles.

Suite à l'incident dans lequel 15 militaires russes ont trouvé la mort, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé que l'armée syrienne recevrait prochainement des batteries anti-aériennes S-300.

Depuis fin 2015, la Russie et Israël utilisent un mécanisme de coordination censé prévenir tout incident dangereux lors des opérations en Syrie, où l'aviation israélienne attaque régulièrement des sites utilisés selon Tel Aviv par l'Iran et le Hezbollah libanais.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Tags:
opérations militaires, coordination, présence militaire, frappe aérienne, sécurité, Iliouchine Il-20, S-300, Armée de Défense d'Israël, Hezbollah, Igor Konachenkov, Sergueï Choïgou, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook