Ecoutez Radio Sputnik
    Le département d'État

    Sahara occidental: les USA jouent-ils un double jeu?

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    Kamal Louadj
    968

    Le département d’État a réitéré l’appui des États-Unis au principe d’autodétermination du peuple sahraoui dans le cadre des résolutions de l’Onu, en réaffirmant leur soutien aux efforts de la MINURSO pour la résolution du conflit au Sahara occidental.

    Les États-Unis soutiennent l'organisation d'un référendum d'autodétermination pour le peuple sahraoui et appuient les efforts de l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Horst Köhler, pour lancer de nouvelles négociations entre le Maroc et le Front Polisario, a déclaré le 22 septembre Pablo Rodriguez, un responsable au département d'État américain, dans un entretien accordé à l'Algérie Presse Service (APS).

    «Nous soutenons le processus diplomatique de l'Onu et ses efforts déployés pour parvenir à une solution au conflit, mutuellement acceptable qui garantit l'autodétermination du peuple sahraoui», a déclaré le diplomate.

    Tout en affirmant que pour les responsables du département d'État le plan d'autonomie du Maroc ne représentait qu'une approche, M.Rodriguez a affirmé que son pays soutenait le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, principe consacré par le droit international. Dans ce cadre, le responsable a précisé que «cela inclut le soutien au travail de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, ainsi qu'au mandat de la mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO)».

    Ces déclarations de Pablo Rodriguez se tiennent aux antipodes de celles faites, le 29 juin à Rabat, par John Sullivan, le secrétaire d'État américain adjoint, qui s'est clairement prononcé en faveur du plan d'autonomie marocain.

    «C'est un plan sérieux, réaliste et crédible, capable de satisfaire les aspirations de la population du Sahara occidental», avait déclaré le diplomate américain lors d'un point de presse conjoint avec le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita, selon l'AFP.

    La visite de M.Sullivan au Maroc, après celle qu'il a effectuée en Algérie le 28 juin, coïncide avec la présence, au même moment, de l'allemand Horst Köhler, sur le territoire du Sahara occidental. «Nous soutenons le processus diplomatique de l'Onu et les efforts pour trouver une solution politique mutuellement acceptable au conflit qui apporte l'autodétermination au peuple du Sahara occidental», a affirmé le responsable américain, en précisant que «le plus important est notre dialogue avec le gouvernement marocain et notre soutien à ce que nous considérons comme un plan sérieux et réaliste», toujours selon l'AFP.

    Lire aussi:

    Sahara occidental: Londres et Washington apportent leur soutien au plan de Rabat
    L’Algérie répond au Maroc quant à sa position sur le Sahara occidental
    Polisario: «La position de la France est motivée par les intérêts qu’elle a au Maroc»
    Tags:
    autodétermination, conflit, résolution, autonomie, Minurso, ONU, Horst Köhler, Sahara occidental, Maroc, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik