Ecoutez Radio Sputnik
    Panneau routier pour France

    Visas pour les Algériens: la diplomatie française annonce un nouveau tour de vis (vidéo)

    CC BY-SA 2.0 / Flickr/MPD01605 / Panneau Routier pour France sur A411 (en Suisse)
    International
    URL courte
    82211

    Oubliée la procédure simplifiée d’obtention des visas français de circulation pour les Algériens: la France a adopté une nouvelle mesure et des dossiers incomplets sont désormais rejetés, d’après l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt.

    L’augmentation du nombre des demandes de visas pour la France rejetées en Algérie s’explique par la mise en place d’un nouveau dispositif par le ministère français de l’Intérieur, a annoncé mardi Xavier Driencourt, l’ambassadeur de France en Algérie.

    «Nous avons du côté français un nouveau dispositif, qui pour l’instant ne fonctionne qu’à Alger, mais bientôt va être étendu à Oran et Annaba, qui est un dispositif mis en place par le ministère de l’Intérieur et qui s’appelle France-Visas. C’est un logiciel qui suppose qu’aujourd’hui on doit déposer à chaque fois, dans tous les pays du monde, pas seulement en Algérie, un dossier complet, sincère et qui comprend toutes les pièces», a indiqué M.Driencourt.

    La polémique sur la réduction du nombre de visas délivrés aux Algériens par les consulats de France en Algérie continue d'enfler et ce malgré les démentis apportés par l'ambassadeur de France à Alger. Selon le quotidien El Watan, les Algériens dénoncent les lenteurs dans le traitement des dossiers et la difficulté à obtenir un rendez-vous pour le dépôt de dossier auprès du prestataire de services de l'ambassade de France, VFS Global.

    M.Driencourt a rappelé que le système précédemment utilisé par les autorités françaises permettait de déposer un dossier incomplet aux personnes qui avaient un visa de circulation.

    «Aujourd’hui, ce n’est plus possible. Les Algériens, notamment un certain nombre de personnes qui avaient l’habitude d’avoir un visa de circulation, sont étonnés aujourd’hui de devoir déposer un dossier complet à chaque fois, et du coup il y a des dossiers qui sont rejetés», a ajouté le diplomate lors d’une conférence de presse consacrée à l’installation du groupe d’amitié franco-algérien à l’Assemblée populaire nationale (APN).

    L’ambassadeur avait précédemment réfuté les bruits circulant sur le fait que la France aurait pris la décision de réduire le nombre des visas attribués aux Algériens comme mesure de rétorsion à la décision d'Alger de réduire les importations françaises et européennes en général. «Personne, à ma connaissance, ne nous demande de réduire le nombre de visas en réaction à la limitation des importations françaises», a-t-il affirmé avant de rappeler que plus d'un demi-million de visas Schengen sont délivrés par la France, l’Espagne et l’Italie, ce qui montre, selon lui, que les portes de l’Europe sont toujours ouvertes.

    Lire aussi:

    La réduction du nombre de visas français pour les Algériens, une «arme» contre l’Algérie?
    Conditions d’octroi de visas: entre Alger et Paris ça serait «la réciprocité diplomatique»
    «Pas de crise entre la France et l’Algérie»…mais juste: œil pour œil et dent pour dent
    Tags:
    logiciel, demande de visa, visas, France-Visas, Assemblée populaire nationale (APN) algérienne, ministère français de l'Intérieur, Xavier Driencourt, France, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik