Ecoutez Radio Sputnik
    Le navire humanitaire Aquarius

    Aquarius: «Les derniers sursauts d’humanité d'une UE rongée par le nationalisme»

    © AP Photo / Salvatore Cavalli
    International
    URL courte
    10312

    La France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne se sont engagés à accueillir les 58 migrants secourus par le navire humanitaire Aquarius, après des heures d'incertitude sur sa destination. Une décision discutée vivement en ligne.

    Quatre pays de l'UE, l'Allemagne, le Portugal, la France et l'Espagne, ont trouvé un accord de «répartition solidaire» des 58 migrants secourus à bord du navire humanitaire Aquarius. En vertu de cet accord, la France accueillera 18 migrants, l'Allemagne et l'Espagne 15 chacune et le Portugal 10.

    Menacé de ne plus pouvoir prendre la mer en raison de la décision du Panama de lui retirer son pavillon, le bateau avait demandé à la France l'autorisation exceptionnelle de débarquer à Marseille les migrants présents à son bord, dont 17 femmes et 18 mineurs. Toutefois, le gouvernement français avait répondu que le navire devait débarquer à Malte, selon la règle du port sûr le plus proche. Finalement, l'Aquarius se rendra bien à Marseille, mais sans personne d'autre à bord que son équipage.

    Emmanuel Macron a expliqué mardi son refus d'accueillir l'Aquarius par sa volonté de protéger le droit international des provocations politiques et de ne pas renforcer l'extrême-droite en France en ouvrant grand les portes du pays à des migrants.

    Pour lui, il s'agit aussi de refuser «les provocations des extrêmes», a-t-il dit, semblant faire allusion au ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, qui a fermé les ports italiens à ces bateaux, obligeant les Européens à trouver à plusieurs reprises des solutions d'urgence.

    Après des heures d'incertitude quant au destin de l'Aquarius, le sujet est devenu mardi le centre des discussions sur la Toile.

    De nombreux internautes ont réprimandé la France pour son cynisme et sa lâcheté:

    Certains ont même comparé le Président de la République française au ministre italien de l'Intérieur

    Cependant, certains ont critiqué les autorités africaines de se satisfaire d'une telle situation:

    Les prochaines élections européennes ont été également évoquées:

    Déjà au mois de juin, ce même navire humanitaire avait été au cœur d'une crise diplomatique après avoir récupéré 630 migrants au large de la Libye, finalement débarqués en Espagne après le refus de l'Italie et de Malte de les accepter.

    Lire aussi:

    Aquarius: une vague de critiques plus que de migrants en France et en Europe
    Crise de l'Aquarius: Macron dénonce le gouvernement italien, les Français dénoncent Macron
    Aquarius: en dénonçant le «cynisme» de l’Italie, Macron s’attire les foudres du monde
    Tags:
    migrants, réaction du Net, Aquarius (bateau), Marseille, Panama, Espagne, Allemagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik