Ecoutez Radio Sputnik
    Kirill Vychinski

    Vychinski privé d’aide médicale: on appelle cela «"torture" dans les pays civilisés»

    © AP Photo / Victor Platov
    International
    URL courte
    Interpellation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (34)
    5324

    Le journaliste Kirill Vychinski, dont l'état de santé s'est détérioré début septembre, n'a toujours pas reçu d'aide médicale appropriée ni passé d'examen médical, a déclaré à Sputnik son avocat Andreï Domanski. Dans les pays civilisés, un tel manque de soin serait qualifié de «torture», a-t-il dénoncé.

    Les conditions de détention du rédacteur en chef du portail RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, qui a été transféré à l'hôpital début septembre depuis une salle d'audience du Tribunal ukrainien, pourraient être considérées comme de la «torture», a affirmé son avocat, Andreï Domanski.

    «Depuis le jour de l'audience sur la prorogation de sa détention, aucune aide médicale nécessaire ni examen médial n'ont suivi. Seulement un médecin est venue quelques fois pour lui mesurer la pression sanguine», a-t-il signalé à Sputnik.

    C'est ainsi qu'il décrit les conditions dans le centre de détention de la ville de Kherson:

    «Dans les cellules et les salles pour les actions d'investigation, les fenêtres sont privées de vitres. […] En conséquence, il fait froid, il y a des courants d'air. Pendant le temps que j'ai passé à la réunion avec mon client Kirill Vychinski, j'ai eu froid et mes mains étaient gelés, j'ai peur d'avoir attrapé un rhume. Dans les pays civilisés, des conditions de détention similaires sont considérées comme de la "torture", puisque tout se passe comme dans un cachot», a déclaré l'avocat.

    M.Domanski a l'intention de faire appel au commissaire pour les droits de l'homme et aux défenseurs des droits de l'homme de la Rada suprême en Ukraine dans une plainte concernant les conditions de détention de Vychinski.

    L'audience du tribunal de Kherson du 5 septembre a été interrompue en raison du mauvais état de santé du journaliste. Vychinski a été transporté à l'hôpital de la prison, mais après un bref examen médical, a été rappelé à la barre. Le tribunal a ordonné de mener un examen complet du détenu. Ses résultats ont été présentés, mais la défense insiste sur le fait que l'examen n'a pas été réalisé convenablement.

    Ensuite, le tribunal a prolongé l'arrestation de Vyshinsky jusqu'au 4 novembre.

    Pour rappel, Kirill Vychinski, chef de l'agence de presse RIA Novosti Ukraine, qui a la double nationalité russe et ukrainienne, a été arrêté le 15 mai dernier sous l'inculpation de haute trahison. Il risque une peine de 15 ans de prison. Quelques heures après son arrestation, des agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont fait irruption dans les locaux abritant l'agence RIA Novosti Ukraine à Kiev. La perquisition a duré plus de huit heures. Le 17 mai, le tribunal de la ville ukrainienne de Kherson a prononcé la mise en détention provisoire de deux mois pour M.Vychinski. Ce même tribunal a ordonné en juillet la prolongation de sa détention jusqu'au 8 septembre.

    Kiev refuse aux diplomates russes la possibilité de rencontrer le journaliste, arguant de sa double citoyenneté, russe et ukrainienne. Pendant une séance au tribunal, M.Vychinski a demandé l'assistance du Président Poutine, annonçant qu'il renoncerait à sa citoyenneté ukrainienne. Pour M.Poutine, la situation est «sans précédent». Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié l'arrestation du journaliste d'arbitraire et a envoyé deux notes de protestation à Kiev.

    Les réseaux sociaux ont condamné la violation des droits des journalistes en Ukraine avec le hashtag #TruthNotTreason.

    Dossier:
    Interpellation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (34)

    Lire aussi:

    Kirill Vychinski transféré à l’hôpital depuis une salle d'audience d’un tribunal ukrainien
    La défense contestera la prolongation de la détention du journaliste Vychinski
    La femme du journaliste Vychinski donne des détails sur la garde à vue de son mari
    Tags:
    TruthNotTreason, maladie, traitement, prison, avocat, tortures, conditions, détention, RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, Kherson, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik