Ecoutez Radio Sputnik
    F-35B

    Les F-35B se préparent à leur baptême du feu, selon CNN

    © REUTERS / US Marine Corps/Lance Cpl. Remington Hall/Handout
    International
    URL courte
    27449

    Des F-35B de l'US Air Force effectueront bientôt des frappes aériennes contre des positions de terroristes en Afghanistan, affirme la chaîne CNN.

    Un avion de chasse de cinquième génération F-35B Lightning II de l'US Air Force fera bientôt ses débuts en combat, relate la chaîne de télévision CNN.

    Selon la chaîne, l'appareil effectuera des frappes aériennes contre des positions de terroristes en Afghanistan. L'opération en question doit débuter dans les prochains jours.

    Le navire d'assaut amphibie USS Essex avec six F-35 à son bord a déjà été dépêché dans la partie nord de la mer d'Oman, précise la chaîne. Auparavant, ces chasseurs avaient déjà participé à des missions de reconnaissance aérienne au-dessus de la Somalie sans toutefois porter de frappes.

    Le F-35 Lightning II est un projet d'avion multirôle de cinquième génération conçu par le Pentagone et développé depuis 1996 par le constructeur Lockheed Martin. Le programme de développement a accumulé un important retard par rapport au calendrier initial et occasionné un important dépassement de budget.

    En 2018, 300 appareils ont été livrés, bien qu'aucun d'entre eux ne soit vraiment opérationnel, et que le constructeur reconnaisse l'existence de nombreux problèmes techniques.

    Le magazine The National Interest a récemment rapporté que les F-35B s'étaient avérés vulnérables à la foudre en raison de leurs caractéristiques de conception.

    Lire aussi:

    Les États-Unis suspendent les vols de tous les F-35
    Premier crash du F-35B: de nouveaux détails révélés par les médias
    Les avions de 5e génération F-35B ont mené leur premier raid de combat
    Tags:
    lutte antiterroriste, reconnaissance, frappe aérienne, chasseur, USS Essex, F-35 Lightning II, Lockheed Martin, Pentagone, US Air Force, États-Unis, Somalie, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik