Ecoutez Radio Sputnik
    Canadian soldiers attend the handover ceremony to US forces at Kandahar airbase. File photo

    Les militaires canadiens seront désormais autorisés à porter la barbe mais à une condition

    © AFP 2018 SHAH Marai
    International
    URL courte
    525

    Les Forces armées canadiennes ont décidé d’assouplir les règles concernant le port de la barbe par les militaires. Ainsi, le port de la barbe sera désormais autorisé mais à quelques conditions bien précises.

    Dans le cadre de la mise à jour de sa politique, l'armée canadienne a décidé d'adoucir son code vestimentaire pour permettre aux militaires de laisser pousser leur barbe, a rapporté Radio-Canada.

    Cette modification vient après une forte demande de la part des militaires eux-mêmes, a précisé l'adjudant-chef Alain Guimond, cité par les médias.

    Néanmoins, quelques conditions doivent être absolument respectées. Ainsi, la barbe doit être accompagnée de la moustache. Elle devra être soigneusement taillée et ne devra pas dépasser deux centimètres d'épaisseur.

    «Un soldat incapable de se faire pousser une toison digne de ce nom devra raser toutes tentatives infructueuses de faire pousser une barbe», précise toutefois la chaîne TVA nouvelles en se référant au nouveau règlement.

    Dans le même temps, si le port de la barbe sera désormais autorisé, les commandants d'unité seront en mesure d'ordonner aux militaires de se raser pour des raisons de sécurité, par exemple s'il faut intervenir dans des endroits où le port de masques à gaz pourrait être nécessaire.

    Par le passé, le règlement sur la barbe prévoyait que seuls les «militaires portant l'uniforme de la marine», les «militaires faisant partie d'un peloton de pionniers de l'infanterie» et les «adeptes de la religion sikh» pouvaient arborer une barbe. Elle était également acceptée pour certaines raisons médicales.

    Lire aussi:

    La barbe peut vous sauver la vie et voici pourquoi
    Voilà pourquoi les hommes barbus sont plus sexys pour les femmes
    «J’ai accueilli un demandeur d’asile chez moi. Cela s’est mal fini»
    Tags:
    règlement, barbe, militaires, armée, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik