International
URL courte
14222
S'abonner

1.114 civils ont été tués en Irak et en Syrie par les raids de la coalition dirigée par les États-Unis depuis août 2014, d'après une récente déclaration de la coalition.

Les raids effectués par la coalition américaine en Irak et en Syrie dans le cadre de l'opération Inherent Resolve (CJTF-OIR) ont coûté la vie à 1.114 civils depuis août 2014, a annoncé ce jeudi la coalition dans un communiqué.

​«Les frappes menées par la coalition ont provoqué la mort non intentionnelle d'au moins 1.114 civils depuis le début de l'opération Inherent Resolve», peut-on lire dans le communiqué.

À la fin du mois d'août dernier, ce chiffre était de 1.069 civils.

 L'opération de la coalition internationale, sous le commandement des  États-Unis, avait débuté en juin 2014 en Irak, et en septembre de la même année en Syrie, où la coalition opère sans l'accord des autorités du pays.

D'août 2014 à août 2018, la coalition a réalisé, selon ses propres informations, 30.008 raids aériens en Irak et en Syrie.

Le gouvernement syrien s'est adressé à de très nombreuses reprises au Conseil de sécurité des Nations unies pour lui demander de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures du pays.

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Tags:
morts, civils, Inherent Resolve, coalition anti-Daech, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook