Ecoutez Radio Sputnik
    Un chasseur américain décolle pour une mission de l'opération Inherent Resolve

    1.114 civils tués par les raids de la coalition américaine en Irak et en Syrie depuis 2014

    © AP Photo / Petr David Josek
    International
    URL courte
    15222

    1.114 civils ont été tués en Irak et en Syrie par les raids de la coalition dirigée par les États-Unis depuis août 2014, d'après une récente déclaration de la coalition.

    Les raids effectués par la coalition américaine en Irak et en Syrie dans le cadre de l'opération Inherent Resolve (CJTF-OIR) ont coûté la vie à 1.114 civils depuis août 2014, a annoncé ce jeudi la coalition dans un communiqué.

    ​«Les frappes menées par la coalition ont provoqué la mort non intentionnelle d'au moins 1.114 civils depuis le début de l'opération Inherent Resolve», peut-on lire dans le communiqué.

    À la fin du mois d'août dernier, ce chiffre était de 1.069 civils.

     L'opération de la coalition internationale, sous le commandement des  États-Unis, avait débuté en juin 2014 en Irak, et en septembre de la même année en Syrie, où la coalition opère sans l'accord des autorités du pays.

    D'août 2014 à août 2018, la coalition a réalisé, selon ses propres informations, 30.008 raids aériens en Irak et en Syrie.

    Le gouvernement syrien s'est adressé à de très nombreuses reprises au Conseil de sécurité des Nations unies pour lui demander de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures du pays.

    Lire aussi:

    Frappes de la coalition en Syrie et en Irak: le nombre de civils tués s’élève à 892
    La coalition américaine réévalue le nombre de ses victimes civiles en Syrie et Irak
    Les frappes de la coalition anti-Daech ont tué plus de 350 civils
    Tags:
    morts, civils, Inherent Resolve, coalition anti-Daech, Syrie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik